Élodie Vigouroux

Histoire et archéologie médiévale

Statut Chercheure MAE

À l’Ifpo septembre 2014

Département Études arabes, médiévales et modernes

Site Beyrouth


Thèmes de recherches

  • Histoire des villes et des campagnes du Bilād al-Šām à la fin du Moyen Âge
  • Histoire de l’architecture et des techniques de décor (XIIe-XVIe siècles)
  • Le Proche-Orient dans les récits de voyage européens (XIVe-XIXe siècles)

Parcours

  • Depuis septembre 2014 : Chercheure MAEDI Ifpo-Beyrouth
  • 2013-2014: Post-doctoral fellow, Aga Khan Program for Islamic Architecture, Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, États-Unis
  • 2012 : Lauréate du prix de thèse de la Société Française d’Histoire Urbaine (SFHU)
  • 2011 : Thèse de doctorat en Archéologie Islamique, Université Paris-Sorbonne, intitulée : « Damas après Tamerlan : étude historique et archéologique d’une renaissance (1401-1481) » sous la direction de Madame le Professeur Marianne Barrucand et Monsieur le Professeur Jean-Pierre Van Staëvel, Mention Très Honorable avec les félicitations du jury.
  • 2006-2009 : Doctorante lauréate d'une Bourse d'Aide à la Recherche du Ministère des Affaires Étrangères / Institut français du Proche-Orient, Damas

Travaux en cours

  • Étude historique et archéologique du site médiéval de Khirbat al-Dûsaq, Jordanie.
  • Étude et publication de l'inventaire des biens waqf de la Mosquée des Omeyyades de Damas en collaboration avec M. Eychenne et A. Meier. (http://www.ifporient.org/node/1242)
  • Étude de l’impact du passage de Tamerlan sur la physionomie et l’économie des villes du Bilād al-Šām.
  • Étude de l'investissement des élites urbaines dans les provinces de Damas et d'Alep au XVe siècle, d'après les actes de waqf et les archives ottomanes.

Participation à des programmes de l’Ifpo

Thèse

Le Prix 2012 de la Société Française d’Histoire Urbaine a été décerné pour cette thèse. Il a été remis à Élodie Vigouroux le 17 janvier 2013, à l’Université Paris-Est http://sfhu.hypotheses.org/860

Résumé de la thèse

Durant l’hiver 1400, le conquérant turco-mongol Timur Lang/Tamerlan, occupe Damas. Quand ses troupes quittent la ville en mars 1401, elle est détruite et exsangue. La réputation du conquérant, ainsi que les tendances en vigueur à l’époque ont conduit à l’élaboration d’une véritable légende relative à la destruction de Damas. Toutefois, si les sources historiques et les études menées présentent cet événement comme un cataclysme, l’impact des troupes mongoles sur le paysage urbain semble aujourd’hui à nuancer. En effet, à la fin du XIVe siècle déjà, de violents troubles avaient agité Damas à la suite de l’avènement du sultan mamelouk circassien al-Ẓāhir Barqūq, semant la destruction. Il est donc nécessaire de rendre à Tīmūr ce qui est à Tīmūr, en évaluant, grâce au croisement des éléments présentés par les sources historiques, l’état de Damas, avant et après son passage et de proposer ainsi une vision renouvelée des événements.

Carte de Damas © Elodie Vigouroux © Elodie Vigouroux

Cette approche permet également d’aborder sous un angle nouveau l’étude de la renaissance de la ville, d’en appréhender le rythme, les mécanismes et les acteurs, à travers l’étude des textes historiques disponibles mais aussi de documents inédits apportant un éclairage inédit sur les enjeux de la reconstruction au début du XVe siècle. Cette démarche rend possible la mise en évidence de la nouvelle organisation économique de la ville, en phase avec un contexte difficile et l’importance du Grand Commerce méditerranéen. Elle permet aussi d’évaluer la redistribution des activités et la recomposition urbaine, faisant émerger de nouveaux secteurs, à la faveur de la ruine des quartiers centraux.

Enfin, toujours dans l’optique de relativiser l’impact réel de l’occupation de la ville, un nouvel examen des conséquences la déportation par Tamerlan des artisans de Damas vers sa capitale, Samarcande, s’impose. Ce traumatisme est souvent présenté non seulement comme l’une des raisons d'un déclin économique de la ville, mais aussi comme la cause de la disparition de sa tradition architecturale. L’analyse des monuments conservés, appuyée par la lecture des sources historiques permet de mettre en lumière les caractéristiques des constructions qui matérialisent la renaissance de la ville tout au long du XVe siècle et nous conduit à mener une réflexion sur les conséquences du manque de main-d’œuvre et donc sur la circulation des techniques et des modèles dans ce contexte voyant la multiplication des grands chantiers.

Cherchant à évacuer le topos et le pathos inhérents aux récits des événements, ce travail combine donc l’examen des faits affectant le développement urbain, l’analyse des aspects économiques de la reconstruction, et l’étude des données architecturales afin de tenter de mesurer les conséquences réelles du passage de Tamerlan à Damas. 

Publications

Articles

Revues de revues à comité de lecture

  • à paraître, ”Note on a Use of Sphero-conical Vessels in Mamluk-era Damascus”, Journal of Islamic Archaeology
  • 2016, « Girault de Prangey à Damas (1843-1844) d’après les clichés conservés à la Bibliothèque nationale de France », Histoire Urbaine 46, dossier thématique, Photographier la ville, p. 86-109.
  • 2015, Vigouroux Élodie, Elter René, Pascual Jean-Paul, March Chrystelle, « Le complexe médiéval de Khirbat al-Dūsaq (Shawbak), II. Résultats de la première campagne de fouilles (2009)», Syria 92, p. 189-211.
  • 2014, « Les Banū Manǧak à Damas : capital social, enracinement local et gestion patrimoniale d’une famille d’awlād al-nās à l’époque mamelouke », Annales Islamologiques 47, p. 197-233. http://www.ifao.egnet.net/publications/catalogue/?aut=AnIsl047_art_09.pdf&nv=0
  • 2012, « La Mosquée des Omeyyades de Damas après Tamerlan : chronique d’une renaissance (803/1401-833/1430) », Bulletin d’Études Orientales 61, p. 123-159. DOI : 10.4000/beo.870. http://beo.revues.org/870

Grand public

  • 2015, « Une brève histoire de Damas au Moyen Âge », Les clés du Moyen-Orient, mis en ligne le 30 septembre 2015.
  • Chapitres d’ouvrages

    • à paraître 2016 « Damas et la fitna d’al-Ẓāhir Barqūq (791/1389-793/1391): troubles et conséquences », dans M. Eychenne, S. Pradines et A. Zouache (éd.), Guerre et Paix au Proche-Orient médiéval (Xe-XVe siècle)Histoire culture matérielle et anthropologie, Le Caire-Beyrouth, Ifao-Ifpo
    • 2014 , « Les lieux de pouvoir : Damas », dans C. Aillet, E. Vallet, E. Tixier dir. , Gouverner en Islam - Xe-XVe siècle, manuel de préparation aux concours du CAPES, d'histoire géographie et de l'agrégation d'histoire, Atlande, 2014, p.377-378.
    • 2014, « Les lieux de pouvoir : Alep », dans C. Aillet, E. Vallet, E. Tixier dir. , Gouverner en Islam - Xe-XVe siècle, manuel de préparation aux concours du CAPES, d'histoire géographie et de l'agrégation d'histoire, Atlande, 2014, p.379-380.

Ouvrages en préparation

  • Mathieu Eychenne, Astrid Meier & Élodie Vigouroux (dir.), Le waqf de la mosquée des Omeyyades de Damas Édition et étude du manuscrit ottoman d’un inventaire mamelouk établi en 1413, Beyrouth, Presses de l'Ifpo (prévu 2017).
  • Élodie Vigouroux, Damas après Tamerlan : étude historique et archéologique d’une renaissance (1401-1481)
Direction d'ouvrage
  • Abbès Zouache, Mathieu Eychenne & Élodie Vigouroux, Villes en guerre dans l’Islam médiéval, (prévu 2017) 

Communications et séminaires (depuis 2011)

  • Avant-propos du panel “Cities at War in the Medieval Muslim World (10th-15th c.)”, avec Abbès Zouache, Reinterpreting Cities, 13th International Conference on Urban History, Helsinki, 25 août 2016.
  • “Khirbat al-Dūsaq: A Palatial Complex from the Middle Ages in Shawbak Hinterland”, intervention dans le cadre de l’ICHAJ, 13th International Conference on History and Archeology of Jordan, Amman, 22 mai 2016.
  • «Le complexe de Khirbat al-Dusaq (Jordanie) : résultats des premières campagnes de fouilles », IFL, Beyrouth, 8 décembre 2015.
  • « Une nouvelle source pour l’étude de la topographie de Damas à la fin du Moyen Âge. L’état des biens waqf de la mosquée des Omeyyades (1413) », avec Mathieu Eychenne, XVIIe colloque d’onomastique. Noms de lieux, noms de personnes : la question des sources, Paris, 2-5 décembre 2015
  • “A New Source for the History and Topography of Mamluk Damascus: a 16th century manuscript regarding the waqf of the Umayyad Mosque “, avec Mathieu Eychenne, International Conference, Between Saladin and Selim the Grim: Syria under Ayyubid and Mamluk Rule, Annemarie Schimmel Kolleg, Bonn, 10 juillet 2015.

  • « Fabriquer la « vieille ville »: patrimoine architectural, politique et essor urbain à Damas (1880-2011) », Rendez-vous de l’histoire du monde arabe, La ville, Institut du Monde Arabe, Paris, 6 juin 2015
  • « Note sur l’usage de vases sphéro-coniques à Damas à l’époque mamelouke », Journée d’étude Les vases sphéro-coniques : un débat sur les grenades incendiaires dans le monde musulman, Institut français d’archéologie orientale, Le Caire, 17 décembre 2014.
  • « Damas après Tamerlan », conférence dans le cadre des Rendez-vous de l’Ifpo, Institut français du Liban, Beyrouth, 16 décembre 2014.
  • « Around the Umayyad Mosque of Damascus: New Data on the Role of Markets in the Islamic City », Lectures series of the Aga Khan Program for Islamic Architecture, Massachusetts Institute of Technology, 7 avril 2014.
  • « Damas après Tamerlan : crise, reconstruction et reprise (1401-1421) », Colloque international, Crises et reprises au Moyen-Âge : les sources médiévales de la conjoncture méditerranéenne (VIIe‐XVe s.), Collegio de España, Paris, 16-17 septembre 2013.
  • « Les actes de waqf : une  source pour l’histoire des villes mameloukes», Séminaire de Master d’Histoire, Introduction aux sources arabes médiévales, Paris I/Paris IV/ENS (coordonné par Éric Vallet), ENS Paris, 15 mars 2013.
  • « Le texte et l’image : de l’utilité des photographies anciennes de Damas dans l’analyse des sources médiévales », Journées annuelles de la Société Française d’Histoire Urbaine, Villes en photographies : les usages de la photographie en Histoire urbaine, Université Paris-Est, Marne la Vallée, 17 janvier 2013.
  • « Le projet d’édition et d’étude du manuscrit de l'inventaire des biens waqf-s de la Mosquée des Omeyyades de Damas : historique, méthode, apports», Rencontre GDRI Laisser son empreinte dans la société : fondations pieuses waqf-habous des régions musulmanes et leurs communautés confessionnelles, Tunis, 7-8 décembre 2012.
  • « Taḥt al-Qal‘a : quartier des « Turcs » à Damas aux XIVe et XVe siècles ? », Table ronde Quartiers aristocratiques et quartiers populaires dans le dār al-islām médiéval, Institut français du Proche-Orient, Beyrouth, 18 octobre 2012.
  • « Documents d'archives et histoire urbaine : Damas à la lumière de l'inventaire des biens waqf-s de la Mosquée des Omeyyades (1413) » avec Mathieu Eychenne, Séminaire doctoral Histoire des textes anciens, organisé par Anne-Marie Eddé (IRHT), Beyrouth, 18-22 juin 2012.
  • « Un document inédit pour servir à l'histoire urbaine de Damas : l'inventaire des biens waqf-s de la Mosquée des Omeyyades de 1413 » avec Mathieu Eychenne, séminaire d'histoire urbaine du Proche-Orient médiéval et ottoman, Ifpo, Beyrouth, 13 juin 2012.
  • « L'histoire urbaine au péril de l'effacement. Écrire l’histoire de la ruine du Caire et de Damas vers 1400 », avec Julien Loiseau (Univ. Montpellier III) séminaire d'histoire urbaine du Proche-Orient médiéval et ottoman, Ifpo, Beyrouth, 11 avril 2012.
  • « Damas et la fitna d’al-Ẓāhir Barqūq (791/1389-793/1391): topographie d’une guerre civile », colloque international, Guerre et Paix au Proche-Orient (Xe-XVe siècle) , Le Caire, 15-18 décembre 2011.