Étiqueté : Carnets de l’Ifpo

Billet – Conflictualités juridiques et systèmes partisans : les exportations autonomes des hydrocarbures par le Gouvernement Régional du Kurdistan

Par Ferdinand Grassaud Depuis sa création, le gouvernement régional du Kurdistan (GRK) vit une existence fébrile. Autonome de facto depuis 1991, il fait pourtant partie intégrante de l’État irakien depuis 2005, comme le rappelle l’article 117 de la Constitution qui « reconnaît la région du Kurdistan, ainsi que ses pouvoirs existants comme une région fédérée ». Malgré cette façade institutionnelle octroyée par la Constitution au GRK, les dynamiques politiques sont...

Billet – Covid-19 en Jordanie. Une analyse de la situation par Asem Al-Omari, avocat et observateur de la société jordanienne

Par Héloïse Peaucelle Depuis la première contamination début mars 2020, la Jordanie avait enregistré moins de 600 cas de Covid-19 le 12 mai 2020 (https://corona.moh.gov.jo). Le gouvernement a adopté des mesures particulièrement strictes pour faire face à la pandémie. Après cinq jours de couvre-feu, puis six semaines de confinement, les Jordaniens ont dû respecter un couvre-feu nocturne hebdomadaire le vendredi, provisoirement levé depuis le 12 juin....

Billet : Violences conjugales : quelques réflexions sur les politiques publiques au Kurdistan d’Irak (1) par Nicolas Hug

Au Kurdistan d’Irak, l’accroissement des violences conjugales à l’aune du confinement généralisé est passé sous silence. Initiés par les autorités locales le 13 mars, la mise en œuvre d’un couvre-feu, une limitation stricte des déplacements à l’achat de besoins de première nécessité et l’interdiction de circulation entre les villes représentent une double-peine pour les victimes. La promiscuité entraîne non seulement une vulnérabilité accrue, mais également une...

Rendicatevion territoriale des Joubour sur le village d’Albou Ta’amat, à quelques kilomètres de l’université de Tikrit, août 2019, crédits Alulim.

Billet : Le phénomène milicien à Tikrit : déléguer pour mieux contrôler (3) par Alexia Martin

Cette série de trois billets est le fruit d’une enquête ethnographique multi-située effectuée à Tikrit et dans les localités de al-Alam (nahiya) et de Albou Ajeel (qariyya), trois sites d’enquêtes fortement interdépendants, entre 2018 et 2019. Cette recherche comprend un travail d’observation participante menée auprès des enquêtés, ainsi que des entretiens et des conversations informelles avec des cheikhs et leurs partisans, des miliciens de Asa’ib ahl...

L’une des mosquées du centre-ville de Tikrit, novembre 2019, crédits Alulim.

Billet : Le phénomène milicien à Tikrit : un militantisme local ? (2) par Alexia Martin

Cette série de trois billets est le fruit d’une enquête ethnographique multi-située effectuée à Tikrit et dans les localités de al-Alam (nahiya) et de Albou Ajeel (qariyya), trois sites d’enquêtes fortement interdépendants, entre 2018 et 2019. Cette recherche comprend un travail d’observation participante menée auprès des enquêtés, ainsi que des entretiens et des conversations informelles avec des cheikhs et leurs partisans, des miliciens de Asa’ib ahl...

Des drapeaux de la milice AAH flottent dans le centre-ville de Tikrit

Billet : Le phénomène milicien à Tikrit : s’engager auprès d’Asa’ib ahl al-Haqq (1) par Alexia Martin

Cette série de trois billets est le fruit d’une enquête ethnographique multi-située effectuée à Tikrit et dans les localités de al-Alam (nahiya) et de Albou Ajeel (qariyya), trois sites d’enquêtes fortement interdépendants, entre 2018 et 2019. Cette recherche comprend un travail d’observation participante menée auprès des enquêtés, ainsi que des entretiens et des conversations informelles avec des cheikhs et leurs partisans, des miliciens de Asa’ib ahl...

Samsat (Samosata), Turkey

Billet : Deux « illustres » serviteurs de l’État dans la Ǧazīra tardo-antique des premiers marwānides (685-708) par Simon Pierre

La persistance des élites locales dans le nord des territoires sous domination arabe et omeyyade au Ier siècle de l’hégire reste mal connue en raison de l’absence de documentation papyrologique et de la rareté des attestations épigraphiques profanes. Il n’est possible de se fier qu’à quelques maigres mentions manuscrites au sein des corpus historiographiques et hagiographiques… Lire la suite