Partenariat AFD / Ifpo : Villes et crises

Home

Le partenariat AFD/Ifpo : Villes et crisesLes modes d’habiter et d’accès aux services essentiels des populations vulnérables et réfugiées dans les villes au Liban et en Jordanie

Ce partenariat comprend un volet recherche qui étudie le coût social, économique et environnemental de l’afflux de réfugiés syriens pour les villes d’accueil. Les recherches seront menées par deux doctorantes financées sur 3 ans. À Beyrouth, les recherches de Rouba Wehbé  portent sur les parcours résidentiels de Syriens réfugiés au Liban, en analysant leurs modalités d’accès au logement dans leur ville d’origine en Syrie. En Jordanie, les recherches menées par Héloïse Peaucelle se concentrent sur l’accès, formel et informel, aux services de base (eau, énergie, déchets) et au logement pour les populations vulnérables, ces dernières devant par endroits cohabiter à plusieurs familles dans des logements surpeuplés. Les recherches engagées à travers ce partenariat visent ainsi à déterminer dans quelle mesure la crise syrienne a renforcé les dysfonctionnements sur les services urbains et quelles sont les stratégies d’adaptation des ménages, au regard du rôle des autres acteurs concernés ? Elles questionnent enfin le lien entre inégalités/équité d’accès aux services et cohésion sociale entre différents groupes de population, vulnérables en milieu urbain, réfugiés (Palestiniens, Irakiens et Syriens), comme travailleurs immigrés (Égyptiens et Asiatiques).

Le partenariat comporte aussi une composante d’expertise dans des domaines plus larges, sui seront effectuées par des chercheurs associés au département ainsi que des universitaires libanais et jordaniens.