Restructuring Food Production in Ghor Al-Mazraa of the Southern Jordan Valley

Date: 
11 December, 2017 - 18:00 - 20:00
Restructuring Food Production in Ghor Al-Mazraa of the Southern Jordan Valley

Public lecture in English

Joint Ifpo/CBRL Insights Series ‘Perspectives on the Modern and Contemporary Arab World’

إعادة هيكلة إنتاج الغذاء في غور المزرعة من الاغوار الجنوبية، محاضرة للباحثة لوسين تامينيان

Abstract

The Jordan Valley is considered the “food basket” of Jordan. Its fertile soils and high temperatures all year round are utilized to produce high-quality and high-return products (mainly vegetables and fruits) outside the growing season elsewhere. Though Jordan is a food deficit country - it imports above 90% of its cereal food consumption and 80–90% of its animal feed requirements - fruits and vegetables were Jordan’s third largest merchandise exports in 2012, after textiles and fertilizers, despite the fact that the sector is affected by the scarcity of irrigation water and the overuse of groundwater, and most recently by the closure of regional markets.  

Since the 1980’s, the Southern Jordan Valley witnessed major transformations that benefitted big landlords and led to the emergence of “modern agribusinesses” that employ high technological solutions, to the impoverishment of local farmers, and most recently to the development of a “cultural economy,” an economy that assumes that local cultural resources are the “key to improving the social and economic well-being of rural areas.”  The lecturer will address these transformations focusing on their impact on labour, landownership, and the “urbanization” of Ghor al-Mazraa.

The Lecturer

Lucine Taminian holds a PhD in Cultural Anthropology from the University of Michigan, an M.A. in Social Anthropology from the Institute of Archaeology and Anthropology, Yarmouk University and a B.A. in English Language and Linguistics from Damascus University.

She has conducted extensive field research in Jordan on food production and in Yemen on expressive cultures. She was the senior researcher for the project The Oral Histories of Iraqis Living in Diaspora.  She is the editor of three books on Yemen and the author of several articles published in refereed journals and edited books. She has taught anthropology at universities in the USA, Yemen and Lebanon.   

Lucine is the Resident Director and Senior Researcher in Residence at The Academic Research Institute in Iraq, a board member of The Arab Council for Social Sciences, and a member of the advisor committee for the World Congress for Middle Studies.

Migrations et diasporas chinoises

Date: 
12 December, 2017 - 18:30 - 19:00
Migrations et diasporas chinoises

Conférence organisée en partenarait avec l'IFJ dans le cadre des Rendez-vous de l'Ifpo

هجرات الصينيين وشتَاتهم، محاضرة لإيمانويل ما مُنغ

Résumé

Les migrations chinoises de masse amorcées au milieu du 19ème siècle ont donné naissance à une diaspora – elle-même constituée de plusieurs diasporas – dont la situation présente une grande diversité selon les pays d’installation, allant de l’assimilation presque totale à la constitution de communautés très distinctes de la société d’accueil. Le développement de flux migratoires mais aussi de flux économiques, informationnels, affectifs entre les différentes pôles d’installation ont contribué à conforter une relative autonomie de la diaspora vis à vis des pays d’établissement et de la Chine. Le dispositif diasporique ainsi mis en place a pour effet de modifier les appartenances des individus qui le constituent. Celles-ci sont multiples et s’expriment à travers un attachement et une fidélité tout à la fois à la société d’installation, au pays « d’origine » et la diaspora elle-même en tant que corps social distinct auquel on s’identifie. Dans quelle mesure la reprise des migrations au départ de la Chine (quasi doublement des effectifs de la diaspora durant les trente dernières années) et leur diversification sociale (apparition d’étudiants, de qualifiés… à côté des prolétaires et des commerçants) depuis les années 1980 modifie-t-elle cette situation ? Quelles relations la diaspora chinoise entretient-elle avec  la Chine depuis que cette dernière est devenue une puissance économique de premier ordre ?

In partibus fidelium. Missions du Levant et connaissance de l’Orient chrétien (XIXe-XXIe siècles)

Date: 
27 November, 2017 - 09:00 - 29 November, 2017 - 13:00
Affiche du colloque

Colloque international

Institutions organisatrices

  • École française de Rome (EFR)
  • Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII (Fscire)
  • Institut français d’archéologie orientale (Ifao), Institut français d’études anatoliennes (IFEA)
  • Institut français du Proche-Orient (Ifpo)
  • Leiden University, Università di Padova

Résumé

Ce colloque international se penchera sur l’assimilation en Europe de connaissances relatives aux cultures chrétiennes-orientales et sur le rôle que les missions ont joué dans ce processus. Ces connaissances nouvelles sont fondées en grande partie sur les travaux menés sur le terrain, au Moyen-Orient, en particulier sur les manuscrits conservés dans les monastères et les patriarcats, et plus généralement sur le patrimoine littéraire, linguistique, archéologique, cartographique et musicologique, des communautés chrétiennes installées. Un savoir circule et se transforme de part et d’autre de la Méditerranée : recueilli et développé dans les grandes bibliothèques et universités européennes, il est aussi intégré par les structures de gouvernance des Églises, notamment à Rome, mais retourne encore bien souvent dans son espace d’origine, où il est ré-approprié et nourrit une prise de conscience patrimoniale interne. Les missions chrétiennes, naturellement situées à l’interface entre le "monde occidental" et le "monde oriental", se retrouvent au cœur de cette dynamique. Dans le contexte d’un second XXe siècle marqué au Moyen-Orient par la décolonisation et les guerres, ainsi que par le nationalisme arabe puis l’islam politique, différents processus – affirmation identitaire des communautés chrétiennes, recrutement local accru des missions, révision des barrières confessionnelles – renouvellent les enjeux et les mécanismes de cette circulation des savoirs chrétien-orientaux.

Lundi 27 novembre

9h Ouverture du colloque

  • Fabrice Jesné (EFR) : Accueil
  • Norig Neveu (Ifpo, Amman) : Présentation du programme MisSMO
  • Vittorio Berti (Università di Padova), Marie Levant (LabEx EHNE, Paris / EFR) : Introduction

9h40 Conférence inaugurale

  • Heather Sharkey (University of Pennsylvania) : Bibles for Ordinary People: The British and Foreign Bible Society and Middle Eastern ‘Vernacular’ Publishing

10.45 Pause café

11h10 I. Acteurs et structures de la production culturelle des missions

  • Discutante : Norig Neveu (Ifpo, Amman)
  • Tangi Cavalin (EHESS) : Prosopographie des dominicains des provinces de France au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècles)
  • Jean-Jacques Pérennès (EBAF) : L’imprimerie des dominicains de Mossoul, au service de la mémoire culturelle des chrétiens d’Orient
  • Rafaël Herzstein (Open University of Israel) : La Bibliothèque orientale de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth : « phare culturel » de l’orientalisme ?
  • Tijmen Baarda (Leiden University) : Dominican-Iraqi scholarship and the Syro-Chaldean Seminary: Creating and maintaining a shared space of scholarly activity (1878-1950)
  • 12.30    Discussion

14h45   II.  La constitution de savoirs orientaux : livres, bibliothèques et imprimeries entre missions et sociétés locales

  • Discutant : Philippe Bourmaud (IFEA / Université Jean Moulin-Lyon 3)
  • Carsten Walbiner (Birzeit University) : The Arabic manuscripts kept at the Library of the Franciscan custody in Jerusalem as a mirror of the society the missionaries were living in
  • Maria Chiara Rioli (Université Paris-Est Marne-la-Vallée), Marion Blocquet (Ecole nationale des chartes) : I caratteri di Gerusalemme. La tipografia francescana e la rivista Terra Santa
  • Charbel Nassif (Institut Catholique de Paris) : Le grand euchologue melkite de 1865 : circonstances d’impression et spécificités liturgiques

15.50    Discussion

16.40    Pause café

17h00   III. Missions et savoirs linguistiques

  • Discutante : Karène Sanchez (Leiden University)
  • Hayk Martirosyan (FAU Erlangen-Nürnberg) : The role of the German Aid Society for Armenian Relief in the Preservation and Dissemination of Armenian Language in Marash (Cicilia), 1898-1919
  • Alessandro Mengozzi (Università di Torino) : Modern Aramaic and the Catholicization of Christian Culture in Northern Iraq

17.45    Discussion

Mardi 28 novembre

9h00     IV. Transferts, circulations et reformulations des savoirs

  • Discutant : Bernard Heyberger (EHESS/EPHE/EFR)
  • Emiliano Fiori (Humboldt-Universität zu Berlin) : Syriac Studies for the Kaiser : Eduard Sachau’s Scientific Mission to Mesopotamia
  • Ameer Jajé (IDEO, Le Caire) : La découverte de l’église de Kokhé : l’aube de la foi chrétienne en Mésopotamie
  • Massimiliano Vaghi (Università di Milano) : Réceptions et reformulations de l’Orient chrétien dans les Archives des missions scientifiques et littéraires (fin XIXe siècle.)
  • Riccardo Saccenti (Istituto di Storia dell'Europa Mediterranea, CNR/Fscire) : Writing the History of the East form Francis of Assisi’s Perspective: Origins, Method and Contents of Girolamo Golubovich’s Biblioteca Bio-Bibliografica della Terra Santa

10.30    Discussion

11.30    Pause café

11h50   V. Patrimonialisation et mise en valeur des traditions culturelles locales

  • Discutant : Séverine Gabry-Thienpont (Ifao, Le Caire)
  • Julien Auber de Lapierre (EPHE) : Marcus Simaika Pacha ou l’inventeur du patrimoine copte
  • Hiroko Miyokawa (University of Oxford) : The Rediscovery of St. Menas the Miracle Maker
  • Willy Jansen (Radboud University Nijmegen) : Showing the cultures of the East. Piet Gerrits and the Biblical Museum of the Holy Land Foundation

12.50    Discussion

15.00    VI. Savoirs concurrentiels : les politiques missionnaires et leurs enjeux

  • Discutant : Anthony O’Mahony (University of London)
  • Konstantinos Papastathis (Université du Luxembourg) : Missionary Politics in Late Ottoman Palestine : The Stance of the Orthodox Patriarchate of Jerusalem
  • Paolo Maggiolini (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano) : Change, Transition, and Development in the Contemporary Holy Land : the Latin Patriarchate of Jerusalem and the British Mandate in Palestine
  • Paolo Zanini (Università di Milano) : Cattolici e Protestanti in Terra Santa. Aspetti culturali di una rivalità secolare (1848-1948)
  • Edouard Coquet (Université Paris-Sorbonne) : Le Saint-Siège et les Églises orientales face à l’autorité française en Syrie et au Liban (1918-1936)

16.20    Discussion

17.30    Pause café

17.45    Conférence

  • Chantal Verdeil (INALCO) : Construction et transmission des savoirs à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth à la fin de la période ottomane (1875-1923)

Mercredi 29 novemebre

9.00 VII. Chrétiens d’Orient et gouvernement romain au tournant de Vatican II : repenser la mission ?

  • Discutant : Giuseppe Maria Croce (Rome)
  • Anthony O’Mahony (University of London) : Between Rome and Antioch: Cardinal-Patriarch Gabriel Tappouni and the Syriac Catholic Church in the modern Middle East – ecclesial identity, mission and Canon Law
  • Claire Maligot (EPHE) : Se faire la voix de l’Orient au concile Vatican II. Médiations latines et protestations orientales dans le débat sur les rapports de l’Eglise catholique avec les autres religions
  • Alberto Guasco (Link Campus University, Rome) : Paolo VI, i benedettini di Gerusalemme e la riconciliazione con i cristiani d’Oriente
  • Isabelle Rousselin (Bethléem) : Le monastère de l’Emmanuel (Bethléem) et son projet monastique dans l'Eglise melkite (1963-2017)

10.30 Discussion

11.30 Pause café

11.45 Table ronde conclusive

  • Présidée par Alberto Melloni (Università di Modena e Reggio Emilia / Fscire)
  • Conclusions : Aurélien Girard (Université de Reims), Bernard Heyberger (EPHE/EHESS/EFR), Anthony O'Mahony (University of London)

Discussion finale et perspectives du programme MisSMO : équipe MisSMO

Informations

Ce colloque inaugure le programme Missions chrétiennes et sociétés au Moyen-Orient : organisations, identités, patrimonialisation [MisSMO, 2017-2021]. Il vise à étudier le rôle et la place des missionnaires chrétiens dans les évolutions culturelles et sociales du Moyen-Orient contemporain du XIXe siècle à nos jours. Il est porté par l’École française de Rome, la Fondazione per le scienze religiose Giovanni XXIII, I’Institut français d’archéologie orientale, l’Institut français d’études anatoliennes, l’Institut français du Proche-Orient et l’Université de Leyde.

Maisons et Palais de Bosra, capitale de l'antique province d'Arabie

Date: 
21 November, 2017 - 18:30 - 20:30
Maisons et Palais de Bosra, capitale de l'antique province d'Arabie

Conférence organisée en partenarait avec l'IFJ dans le cadre des Rendez-vous de l'Ifpo

البيوت والقصور في بصرى، عاصمة المقاطعة العربية العتيقة

Résumé

Bosra, petite ville du sud de la Syrie, était dans l’Antiquité la capitale de la province d’Arabie. À proximité des vestiges de sa plus grande église byzantine, s'élève une vaste résidence à étage appelée « Palais de Trajan », exceptionnellement bien conservée. L’étude architecturale et les fouilles archéologiques menées dans les années 2000 montrent que ce palais, occupé comme tel entre le Ve et le VIIIe siècle après J.-C., possédait de luxueux bains privés et une grande salle de réception couverte par une coupole. Les travaux concernant l’organisation de la ville, ses monuments et les vestiges de son habitat, mettent en évidence la vitalité de Bosra encore au-delà de la conquête musulmane.

Al Salt during the Last 300 years

Date: 
13 November, 2017 - 18:00 - 20:00
http://www.ifporient.org/node/2083

Public lecture in English

Joint Ifpo/CBRL Insights Series ‘Perspectives on the Modern and Contemporary Arab World’

السلط خلال الثلاث مئة سنة الماضية

Abstract

Until the beginning of the 18th century Al Salt was a small village with no more than 400 inhabitants, mostly farmers. This presentation will present the evolution of the city since this period with a focus on its social history (migration, economic activities), urbanism and urban heritage. The presentation will also focus on the political and strategical role of Al Salt during the last three centuries at a local and a regional scale. 

Speaker

Dr. Raouf Abu Jaber

About the speaker

Dr. Raouf Abu Jaber is a renowned Jordanian historian and businessman. Born in Al Salt in 1925 to a prominent local family, he has a long and distinguished career of professional, community and educational service. His doctorate, from the University Oxford, is published as Pioneers Over Jordan: The Frontiers of Settlement in Transjordan, 1850-1914 (1989) and draws extensively on family papers, as well as British, Jordanian, Ottoman and French sources. He has published to date over one hundred articles and five books in English and eleven in Arabic.

Date and Time

Monday, November 13th, 2017 at 6 pm

Déhès II : les pressoirs

Déhès II : les pressoirs

Déhès II : les pressoirs

Olivier Callot

Bibliothèque archéologique et historique (BAH) 210

ISBN : 978-2-35159-732-3

Commander ce livre

Presses de l'Ifpo

Prix : 40 €

Résumés

Le village de Déhès, situé dans le Gebel Baricha au nord du Massif Calcaire de la Syrie du Nord possède 29 pressoirs et, de 1998 à 2010, nous avons pu en fouiller 20. Contrairement à ce qui a été écrit jusqu’à aujourd’hui, la grande majorité de ces installations sont destinées à presser du raisin et seules 3 (peut-être 5) sont des huileries. Les petites installations utilisant des rouleaux en pierre pour écraser les grappes ont rapidement été remplacées par des presses plus performantes à leviers entraînés par des treuils. Enfin, c’est à partir du IVe et du Ve siècles que les mêmes pressoirs sont transformés pour utiliser des presses à leviers et à vis encore plus puissantes. La plupart de ces pressoirs ont fonctionné jusqu’à l’époque omeyyade et même certaines installations semblent avoir été construites à ce moment. Ce ne serait qu’au IXe siècle, au début de la période abbasside, que s’amorce le déclin et l’abandon de cette région.

Abstract

The Village of Déhès, located in the Gebel Baricha, north of the Massif Calcaire (Limestone Massif) in Northern Syria, has 29 presses and from 1998 to 2010, we were able to excavate 20 presses. Contrary to what has been written up to date, the vast majority of these installations are meant to press grapes and only 3 (possible 5) are olive presses. Small installations using stone rollers to crush grapes were quickly replaced by more efficient presses with levers driven by winches. Only in the 4th and 5th centuries on were the same presses transformed into presses using levers and screws, becoming even more powerful. Most of these presses continued to be used into the Umayyad Era and certain installations seem to have been built during this period. It was only in the 9th century, at the beginning of the Abassid period, that this region began to decline and was eventually abandonment.

Hauran IV Sahr Al-Leja. Volume I : le sanctuaire et l’agglomération à l’époque romaine

bah-209-1er-couverture

Hauran IV Sahr Al-Leja

Volume I : le sanctuaire et l’agglomération à l’époque romaine

Recherches syro-franco-allemandes 1998-2008

Sous la direction de Jean-Marie Dentzer et Thomas Maria Weber-Karyotakis

par Jacqueline Dentzer-Feydy, Jean-Marie Dentzer,
François Renel, Annie Sartre-Fauriat

Avec les contributions de Christian Augé (†), Jean-Claude Bess ac, Frank Braemer, Gourguen Davtian, Cécile Dumond-Maridat, Odile Duss art, Damien Gazagne, Mikaël Kalos, Sébastien Lepetz, Heike Richter, Jérôme Rohmer, Tristan Yvon et Thomas M. Weber-Karyotakis

Bibliothèque archéologique et historique (BAH) 209

ISBN : 978-2-35159-729-3

Commander ce livre

Presses de l'Ifpo

Prix 60 €

Résumé

Depuis le début des explorations archéologiques au début du XXe siècle, Sahr, situé dans la partie nord du désert basaltique du Leja (Syrie du Sud), a paru énigmatique : isolé et peu accessible, ce site n’a pas la structure habituelle d’un village. Un sanctuaire, constitué d’un temple au fond d’une cour à portiques et flanqué d’un petit théâtre, occupe la partie centrale de l’agglomération. Celle-ci comporte une cinquantaine d’unités d’habitation composées de pièces couvertes à l’intérieur d’enclos fermés. Ces pièces, souvent organisées en ensembles mitoyens, ne sont pas fermées, dans leur majorité, mais ouvertes sur l’enclos par une large baie ou par un portique. Ces unités d’habitation ne paraissent pas avoir été construites suivant un plan d’organisation du site. Le sanctuaire, en revanche, de même que le théâtre, semblent bien avoir été conçus suivant un même programme. Contrairement aux restitutions de Butler, cette étude prouve qu’un large adyton voûté s’ouvrait au fond de la cella du temple, suivant un schéma bien attesté dans le domaine cultuel syrien, et qu’un autel maçonné était situé à l’intérieur de la cella. Dans la cour à portiques du sanctuaire était construit un podium qui portait un important groupe sculpté à symbolique religieuse et politique dont Th. M. Weber-Karyotakis a fait l’étude (HAURAN IV, vol. 2, 2009). Cet état du sanctuaire date de l’époque d’Agrippa II. Il succède à un premier état partiellement conservé datable du milieu du Ier s. av. J.-C. Ce site ne semble pas avoir bénéficié d’une occupation permanente, mais plutôt d’une occupation saisonnière, sans doute liée aux activités pastorales de populations qui se déplaçaient en fonction des ressources. À ces cycles étaient associées des fêtes religieuses qui donnaient lieu à des rassemblements et des célébrations dans le sanctuaire, le théâtre et les constructions de l’agglomération. L’occupation principale de Sahr al-Leja s’est prolongée du milieu du Ier s. av. J.-C. jusqu’à son abandon presque complet dans la deuxième moitié du IIIe siècle, qui fut suivi d’installations limitées jusqu’à l’époque médiévale.

Villages on the Edge: Whither the Rural Heritage of Jordan?

Date: 
16 October, 2017 - 18:00 - 20:00
Villages on the Edge: Whither the Rural Heritage of Jordan?

Public lecture in English

Joint Ifpo/CBRL Insights Series ‘Perspectives on the Modern and Contemporary Arab World’

القرى على الحافة: التراث الريفي في الأردن

المحاضرة باللغة الإنجليزية

Speaker

Dr. Carol Palmer (Archaeologist/Anthropologist, CBRL)

Abstract

While Jordan is strongly identified with its rich Bedouin traditions, the heritage of the fellaheen, the people of the fertile arable areas, tends to be focussed upon much less. Within three to four generations, agriculture has dramatically receded as a daily way of life. Moreover, Jordan’s fertile agricultural areas have witnessed rapid urbanization with people moving to the city and adopting city ways. This lecture explores Jordan’s historical position on the boundary between the ‘desert and the sown’, continuity between settled and mobile modes of life, and the material remains and routine practices of villagers. It takes as a particular case study the village of Al-Ma’tan in the Tafila governorate and considers how this recent heritage can best be preserved.

About the speaker

La médiation scientifique en archéologie : MuseoLab et Bonne Pioche, projets et actions

Date: 
10 October, 2017 - 17:00 - 18:30
La médiation scientifique en archéologie : MuseoLab et Bonne Pioche, projets et actions

Conférence organisée en partenariat avec l'Institut français du Liban dans le cadre des Rendez-vous de l'Ifpo

Présentation

Les deux associations, Bonne Pioche et MuseoLab’, présenteront l’histoire de leurs créations, leurs missions et actions. Durant cette présentation, l’équipe de MuseoLab’ insistera sur l’état actuel de la médiation en archéologie au Liban. Cette intervention sera suivie d’une animation autour d’un quiz archéologique et d’une visite aux différents kiosques du festival à l’extérieur.

Parcours d’hommes, portrait d’une littérature : Le récit de vie et ses fonctions dans les sources arabes classiques

Date: 
4 October, 2017 - 09:00 - 6 October, 2017 - 12:30
Parcours d’hommes, portrait d’une littérature : Le récit de vie et ses fonctions dans les sources arabes classiques

Colloque international

Parcours d’hommes, portrait d’une littérature : Le récit de vie et ses fonctions dans les sources arabes classiques

Lieu

Hammamet

Dates

4-6 octobre 2017
 

Présentation

Ce colloque a pour objectif d’examiner le récit biographique dans les sources arabes classiques, tous domaines confondus, dans une perspective littéraire.
Il relève du programme GenèR de l’Ifpo (Genèse et évolution du récit littéraire arabe : nouvelles perspectives), et du séminaire du laboratoire ESICMED (2016 – 2017) portant sur « La biographie et l’autobiographie : comment repenser le temps court en terre d’Islam », qu’il vient conclure.
La réflexion qui le sous-tend s’inscrit en continuité avec la première étape du programme GenèR. Celle-ci s’est intéressée à la notion de littérarité dans les textes arabes anciens et à l’exploration de la dimension littéraire dans les sources historiographiques et religieuses (Coran, exégèse, hadith, sīra, traités de zuhd et eschatologie). Elle portait ainsi sur la définition d’un nouveau corpus parallèle à l’adab, et à l’examen des limites de ce corpus ainsi que des outils aptes à mettre en exergue son potentiel littéraire. Elle avait notamment pour ambition de mettre en cause la stricte frontière disciplinaire séparant le corpus des études littéraires arabes de ceux réservés aux études islamologiques ou historiographiques.

Syndicate content