Rapport d’évaluation des conséquences socio-économiques de l’explosion du port de Beyrouth

Suite à l’explosion du port de Beyrouth l’Ifpo a mis en place un webinaire Après le 4 août : réflexions sur les quartiers endommagés de Beyrouth et leurs habitants. Ce webinaire a abordé des thématiques à la fois historiques, patrimoniales, urbaines et socio-économiques. Différents spécialistes libanais et étrangers sont intervenus afin de donner des éclairages pluridisciplinaires sur les espaces touchés par l’explosion, tout en évoquant leur place dans l’histoire de Beyrouth et les conséquences sur leur développement.

Dans la continuité de cette réflexion, le Département des études contemporaines de l’Ifpo a sollicité un groupe de chercheurs libanais et de membres de la société civile (coordonné par Nizar Hariri – USJ, OURSE –  et Raymond Bou Nader – USJ, IGE – ayant préalablement travaillé sur les quartiers endommagés, pour produire une réflexion sur les enjeux actuels de la recherche en sciences sociales suite à l’explosion.

 

Les explosions du 4 août 2020 au port de Beyrouth ont plongé le Liban dans une détresse insoutenable. Cette étude a vocation à mesurer l’impact de l’explosion en considérant le point de vue des victimes des événements du 4 août 2020. Ce travail d’évaluation vient compléter les travaux et les rapports internationaux sur la quantification des dommages et des pertes causées, en mesurant les incidences de l’explosion à l’échelle sectorielle et dans le micro-social. Ce travail se concentre donc sur les préjudices causés aux travailleurs et aux habitants, plutôt que de se limiter aux effets sur les entreprises et l’habitat. Cette étude regroupe ainsi un ensemble de recherches sur les quartiers endommagés par l’explosion, afin de mettre en commun des analyses multidimensionnelles de son impact et de réfléchir aux pistes d’action prioritaires. Les conclusions de ce rapport ont pour but d’identifier les besoins des habitants et des travailleurs dans la zone de l’explosion, dans l’optique d’établir un ordre de priorité et d’orienter les futures recherches.

 

Sommaire

– Introduction : Étude multidimensionnelle de l’impact des explosions sur les quartiers endommagés

– Étude #1 : Mapping de la structure socioéconomique de Mar Mikhael en 2016 (Gaia Heritage) – Zouain, Buccianti-Barakat, Mounzer, Hariri.

– Étude #2 : Le droit au logement. (Public Works) – Abir Saksouk.

– Étude #3 : Le mapping 2020 des unités productives (USJ-OURSE / Gaia Heritage) – Zouain, Hariri, Mounzer, Yassin, Machichi.

– Étude #4 : Enquête 2020 sur les bars et restaurants (USJ-OURSE / ALPES) – Hariri, Bou Nader, Haidar

– Étude #5 : Enquête 2020 sur les travailleurs dans la zone de l’explosion (LOWER) – Ahmad Dirani.

– Étude #6 : Enquête 2020 sur les écoles endommagées (CRDP) – Feghali, Bou Nader.

– Étude #7 : Mapping des actions de solidarité et le financement communautaire de l’action humanitaire (ALPES) – Tala Ghantous.

– Étude #8 : Évaluation psychosociale de l’impact de la crise (USJ, Faculté de Médecine) – Zarzour, Chamoun, Hajj, Kerbage