Étiqueté : langue arabe

Arabic Diglossia and Discourse Interaction in Elementary Science Classrooms in Lebanon

Intervention présentée dans le cadre du séminaire LanĠ(u)āGeS : les langues à Beyrouth Linguistic usages and inventive practices practices استعمال اللغات والابتكار فيها Intervenantes Tamer Amin, Associate Professor, Department of Education & Director of the Science and Mathematics Education Center American University of Beirut Résumé / Abstract In this study, the discourse of two first grade Lebanese classes in which science is being taught in Arabic will be...

Séminaire : La ponctuation en arabe : d’une influence occidentale à une unicité d’emploi (18/05/17)

Séminaire général du département des études arabes, médiévales et modernes Dana Awad (Université Libanaise) Résumé Les signes de ponctuation en arabe sont actuellement utilisés sans vraiment prendre en considération les règles d’emplois proposées dans les manuels de ponctuation. Ceci est principalement dû à la relative nouveauté de ce système récemment intégré dans la langue arabe. Ce séminaire sera consacré à l’histoire des signes de ponctuation en arabe...

Hauran V. La Syrie du Sud du Néolithique à l’Antiquité tardive. Volume II

Auteurs Sous la direction de Michel al-Maqdissi, Frank Braemer, Jean-Marie Dentzer et Eva Ishaq En langue arabe     Résumé Après une phase d’exploration très fructueuse, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, suivie d’une longue période de désintérêt de la part de la communauté scientifique, les études archéologiques dans le Hauran et les régions environnantes ont repris en 1974. La publication du...

Les villages antiques du massif calcaire du nord de la Syrie

القرى الأثرية في الكتلة الكلسية شمال سورية أ. د. مأمون عبدالكريم أستاذ فـي قسم الآثار – جامعــة دمشق Auteur Maamoun Abdulkarim Préface Les villages antiques de la Syrie du Nord sont sortis de l’oubli depuis un siècle et demi. En 1865, dans un ouvrage magnifique -Syrie centrale. Architecture civile et religieuse-, un Français, Melchior de Vogüé, révélait au public savant des monuments dont l’état de conservation semblait exceptionnel...