Appel à candidature : bourse Aide à la mobilité internationale (AMI)

Date: 
14 April, 2017 - 10:00 - 31 May, 2017 - 23:45

Bourse d'Aide à la Mobilité Internationale (AMI) à Beyrouth (Liban)

BeirutRaouche.jpg
Crédits image User:Heretiq - Own work, CC BY-SA 2.5, Link

Principe

L’Institut français du Proche-Orient (Ifpo), UMIFRE 6 du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International (MAEDI) - USR 3135 du CNRS propose une Aide à la Mobilité Internationale (AMI) à un.e étudiant.e doctorant.e de toute nationalité inscrit.e en thèse dans une université française.

Le/la doctorant.e bénéficiant de l’AMI sera rattaché.e à l’antenne de l’Ifpo au Liban à Beyrouth.

Domaine scientifique

Ses recherches scientifiques devront s’inscrire dans le domaine des études arabes, médiévales et modernes.

Le sujet de thèse devra être en concordance avec l’un des axes de recherche actuellement développés à l’Ifpo au sein du Département des études arabes, médiévales et modernes (DEAMM).

Champs de recherche :

  • Histoire médiévale et moderne (des débuts de l’Islam à la fin de la période ottomane)
  • Etudes linguistiques et dialectologie
  • Littérature arabe (classique et moderne)
  • Philosophie et histoire de la pensée religieuse au Proche-Orient médiéval
  • Histoire des sciences et des techniques au Proche-Orient
  • Papyrologie, codicologie, épigraphie et histoire des arts au Proche-Orient

Durée et lieu

Cette recherche doctorale doit nécessiter un séjour au Liban (au minimum 10 mois sur 12), en fonction des contraintes de sécurité qui prévalent au Liban. La prise de fonction est prévue pour le mois de septembre 2017. La durée de l’allocation est de 12 mois. Elle est éventuellement renouvelable une fois.

Conditions

Cette Aide à la mobilité internationale (AMI) sera attribuée pour une période de douze mois.

Le montant de l’aide est actuellement d’environ 1 200 € par mois. Les allocataires bénéficient d’un billet d’avion A/R et de la prise en charge de 50 kg de fret non accompagné pour leur déménagement. Il leur revient de trouver eux-mêmes à se loger sur leur lieu d’affectation. Il est rappelé que l’AMI n’étant pas considérée comme un salaire, elle n’ouvre droit ni aux prestations sociales, ni aux allocations chômage et ne peut être prise en compte dans le calcul des droits à la retraite. Les bénéficiaires doivent donc souscrire eux-mêmes les assurances nécessaires pour une résidence à l'étranger incluant la couverture des dépenses de santé, accidents du travail, rapatriement, etc. Les sommes engagées à cette fin sont cependant remboursées annuellement par l’Ifpo, dans la limite de 1 200 €. L’AMI fera l’objet d’une convention entre le/la bénéficiaire et l’Ifpo.

Le système multiconfessionnel, une invention libanaise ?

Date: 
11 April, 2017 - 18:00
Le système multiconfessionnel, une invention libanaise ?

Le système multiconfessionnel, une invention libanaise ?

Les Rendez-vous de l’Ifpo

Conférence donnée par Valérie Azhari autour du thème de son ouvrage publié aux éditions Geuthner en 2016

Résumé

Cet ouvrage s'attarde sur l'histoire politique événementielle du Liban mettant en avant le caractère complexe de son multiculturalisme et de son système consensuel. Il s'agit ici de démontrer que les fondations de ce pays sont basées sur des décisions politiques "à chaud". Il est un questionnement sur l'identité libanaise, sur le "vivre ensemble" et sur l'histoire complexe de la cohabitation pluricommunautaire.

Date

11 avril 2017 à 18h

Lieu

Salle de conférence de l’Institut français du Liban, Espace des Lettres - Rue de Damas - Beyrouth

Les sculptures de l’établissement délien des Poseidoniastes de Bérytos

Date: 
7 April, 2017 - 16:00 - 18:00
Les sculptures de l’établissement délien des Poseidoniastes de Bérytos

Les sculptures de l’établissement délien des Poseidoniastes de Bérytos

Conférence de François Queyrel École pratique des Hautes Études

Résumé

Les sculptures de l’établissement délien des Poseidoniastes de Bérytos témoignent de l’importance de Délos comme plaque tournante des échanges en Méditerranée orientale. La traduction plastique des thèmes religieux illustre le cosmopolitisme de l’art à la fin de l’époque hellénistique et répond au goût des marchands de Beyrouth qui ont fondé cet établissement.

Date

Vendredi 7 avril 2017 à 16h00

Lieux

Salle de conférence de l’Institut français du Liban, Espace des Lettres - Rue de Damas - Beyrouth

Contact

contact.beyrouth@ifporient.org

Shaalan, un quartier cosmopolite de Damas, de l’époque ottomane à l’heure de la mondialisation (1900-2010). Une étude pluridisciplinaire

Date: 
3 April, 2017 - 10:00 - 16:00
Shaalan, un quartier cosmopolite de Damas, de l’époque ottomane à l’heure de la mondialisation (1900-2010). Une étude pluridisciplinaire

Table ronde organisée par l'Observatoire urbain du Proche-Orient et l'Atelier Vieux Damas

Participants : Sarab Atassi (Ifpo), Anne-Marie Bianquis (Maison de l’Orient et de la Méditerranée, Lyon), Françoise Métral (MOM, Lyon), Mohamed Al-Dbiyat (Ifpo), Thierry Boissière (Ifpo), Jean-Claude David (MOM, Lyon)

Programme

  • 10 h- 10 h 30
    • Accueil des participants (avec Myriam Catusse, directrice du département des études contemporaines, Frédéric Imbert, directeur du département des études arabes, médiévales et modernes et Thierry Boissière, co-responsable de l’Observatoire urbain du Proche-Orient).
  • 10 h 30 – 12 h 30
    • Sarab Atassi, « De la campagne pour la sauvegarde de Souq Sarouja en 1979-80 à l’étude du quartier de Shaalan en 2007-2009,  l’Atelier du Vieux Damas.  Un cheminement  attentif aux  réalités  et aux transformations du patrimoine urbain de Damas. » (40 minutes)
    • Anne-Marie Bianquis, « Le quartier de Chaalan dans son contexte urbain » (40 minutes)
    • Françoise Métral, « Evolutions d’un quartier résidentiel de l’époque mandataire à nos jours » (40 minutes)
    • Discussion
  • 14 h 30 - 16 h 00
    • Jean-Claude David, « Architecture et patrimoine à Chaalan » (40 minutes)
    • hierry Boissière et Mohamed al-Dbiyat, « Du résidentiel au commercial, transformations récentes de Chaalan » (40 minutes)
    • Discussion et fin de la journée

Qal'at Sem'an

Qal'at Sem'an Volume IV : Rapport final Fasicule 4 : Le verre

Qal'at Sem'an

Mission française de Qal'at Sema'an

Volume IV : Rapport final

Fasicule 4 : Le verre

Par Odile Dussart

Avec la collaboration de Pierre-Marie Blanc, Arianna D'Ottone, Jean-Pierre Sodini

Bibliothèque archéologique et historique (BAH) 208

ISBN 978-2-35159-727-9

Prix : 30 €

Résumé

La mission archéologique française de Qal‘at Sem‘an, dirigée de 1980 à 2006 par J.-P. Sodini et aujourd’hui par J.-L. Biscop, a mené des campagnes dans l’ensemble architectural construit en l’honneur de saint Syméon le Stylite afin de compléter les premiers travaux de recherches entrepris par Georges Tchalenko sous le mandat français et par les autorités syriennes.
Les dégagements opérés dans les secteurs de l’entrée principale, du baptistère et de la zone ouest de la basilique cruciforme ont livré un abondant matériel de verre.
Ce fascicule présente une analyse de ce mobilier qui apparaît très fragmentaire. Les verres sont rassemblés en grands groupes chronologiques. Alors que les verres proto-byzantins sont peu nombreux et apparaissent bien souvent résiduels dans les niveaux archéologiques, la verrerie abbasside souvent issue de bons contextes stratigraphiques est particulièrement bien représentée.
Outre le catalogue des objets en verre, ce volume offre une enquête sur la spécificité de la matière du verre de Qal‘at Sem‘an et tente de saisir le rôle de la Syrie du Nord dans l’industrie du verre à l’époque médiévale.

Beyrouth nostalgie : Reconstitutions virtuelles, entre patrimonialisation, mémoire et imaginaire

Date: 
31 March, 2017 - 17:00 - 20:00
Beyrouth Nostalgie : Reconstitutions virtuelles, entre patrimonialisation, mémoire et imaginaire

Séminaire

« Une possibilité de Beyrouth. Projections utopiques et initiatives citoyennes »

Organisé par l'Observatoire urbain du Proche-Orient

Présentation

Les destructions liées à la guerre, et surtout à la reconstruction qui a suivi, ont représenté un bouleversement majeur du paysage urbain beyrouthin. Les destructions se poursuivent de nos jours, quartiers et bâtiments anciens disparaissant au fur et à mesure que la ville se densifie, se renouvelle et se reconstruit sur elle-même. L’absence de politique de préservation du patrimoine architectural et, plus généralement, l’absence de politique urbaine participent de cet effacement rapide du Beyrouth d’avant guerre. Le développement sans frein d’un urbanisme spéculatif et ultra-libéral accroit de façon considérable la distance existant entre une ville de plus en plus étrangère à elle-même, livrée aux seuls intérêts privés, et une grande partie de sa population, qui peine à se reconnaitre dans un présent urbain d’apparence extrêmement chaotique. A côté des tentatives de sauvetage et de patrimonialisation des derniers éléments urbains qui peuvent encore être sauvés, certains usagers de la ville fabriquent leurs propres espaces virtuels, reproductions idéalisées et nostalgiques ou formes de substitution à ce qui a été perdu : collectes de photographies et de cartes postales d’époque, récits de promenades urbaines, évocations de lieux disparus ou transformés, recensions de noms de rues et d’immeubles, création de sites web dédiés, etc. Cette sixième et dernière séance de notre séminaire « Une possibilité de Beyrouth » présentera ainsi certaines de ces initiatives, à la fois reconstitutions virtuelles d’espaces disparus, évocations nostalgiques d’un Beyrouth qui n’existe plus, tentatives de sauvetage d’une mémoire urbaine de plus en plus menacée, mais aussi tentative de rendre de nouveau présente, au moins virtuellement, une réalité urbaine profondément modifiée. Cette séance devrait ainsi permettre d’aborder des questions aussi diverses que celles de la mémoire partagée, des « espaces publics virtuels » ou encore de la nostalgie comprise à la fois comme rapport au passé, sentiment de perte et comme mode d’action dans le présent.

The biduns in Kuwait: On the Margins of Nationality and Society

Date: 
3 April, 2017 - 18:00 - 20:00
The biduns in Kuwait: On the Margins of Nationality and Society

 

البدون في الكويت : على هامش الجنسية والمجتمع

 

Les bidouns au Koweït : aux marges de la nationalité et de la société

A public lecture by Dr Claire Beaugrand (Political Scientiste, Ifpo)

Abstract

Since the early days of independent Kuwait, the conflict about entitlement to nationality opposing the state to part of its population - the biduns (literally the “without”nationality) - has found no solution. Documenting the conditions that rendered possible the emergence and persistence of this undefined category of biduns, the conference will shed light on this protracted issue of Gulf citizenries.

Séminaire sur l’âge du Bronze

Date: 
28 March, 2017 - 18:00 - 20:00
Séminaire sur l’âge du Bronze

Séminaire sur l’âge du Bronze

Programme

  • Tell Fadous-Kfarabida : New results from the 2014-2016 seasons
    • Herman Genz (American University of Beirut)
  • Tell Arqa during the late Bronze Age from traditionalism to regionalism
    • Hanan Charaf (Lebanese University)
  • Le port de Byblos à l’âge du Bronze
    • Martine Francis-Allouche (Archéologue terrestre et sous-marin)

Risques sismiques et gravitaires au Liban

Date: 
29 March, 2017 - 09:00 - 30 March, 2017 - 13:00
Risques sismiques et gravitaires au Liban

Colloque

Risques sismiques et gravitaires au Liban

Présentation

La connaissance des risques sismiques et gravitaires du Liban progresse. La présentation internationale de plusieurs avancées scientifiques et méthodologiques permet de mieux caractériser les spécificités locales de l'aléa. La reconnaissance de la vulnérabilité urbaine permet aussi de mieux comprendre comment limiter l'exposition architecturale et humaine aux risques naturels. Les diagnostics de vulnérabilité et la modélisation des comportements des habitants précisent des lieux de vulnérabilité et l'amélioration de l'organisation préventive. Les deux journées d'exposés scientifiques sur les risques gravitaires et sismiques, puis sur les nouvelles modélisations de mobilités offrent des pistes d'adaptation de l'urbanisme aux contraintes environnementales.

Dévotions lapidaires : reliefs divins du Liban romain

Date: 
21 March, 2017 - 18:00 - 20:00
Dévotions lapidaires : reliefs divins du Liban romain

Dévotions lapidaires : reliefs divins du Liban romain

Par Zeina Fani Alpi, Université libanaise

Mardi 21 mars 2017 à 18h

Institut français du Liban, Rude de Damas, Beyrouth

Présentation de l'ouvrage

Fani Zeina, Dévotions lapidaires: reliefs divins du Liban romain, Beyrouth, Liban, Ministère de la culture, Direction générale des antiquités, 2016, 344+3 p. http://www.worldcat.org/oclc/974643046

C’est par les figures des dieux sculptées en relief que nous connaissons le mieux le panthéon de la période romaine au Liban. Certaines représentent des divinités locales, tandis que d’autres relèvent du répertoire classique de l’Antiquité gréco-romaine. Un inventaire quasi exhaustif de ces monuments permet de cerner la sensibilité religieuse qui prévalait dans une province ouverte à de nombreuses influences qui n’ont pas effacé les traditions indigènes. Styles et techniques attestent la même diversité, entre schématisme et réalisme.  

 

 
Syndiquer le contenu