L’Orient Proche, juin 2011 : La lettre d’information de l’Institut français du Proche-Orient

Vous recevez cette lettre d'information car vous êtes abonné depuis le site de l'Institut français du Proche-Orient.
Pour vous désinscrire cliquez ici. Si cette lettre ne s'affiche pas correctement vous pouvez lire la version en ligne ici.

Institut français du Proche-Orient

 Dans cette édition

Sur le site

Et aussi

L’Orient proche : lettre d’information de l’Ifpo

Rarement les structures d’étude et de coopération avec les sociétés du monde arabe ne sont apparues comme plus indispensables que depuis ce printemps 2011 au cours duquel les dynamiques de transformation se sont accélérées dans toute la région.

C’est plus que jamais à la connaissance et à la coopération scientifiques qu’il est demandé de porter un regard dépassionné sur la conjoncture politique et d’en atténuer, le cas échéant, les secousses. Dans les mois à venir, l’Ifpo mettra à profit sa configuration multipolaire pour demeurer, dans tous les domaines (y compris celui de l’enseignement de la langue arabe), à la hauteur de ses ambitions et de la confiance que lui accordent ses partenaires.

François Burgat, directeur de l'Ifpo


 

Vincent GeisserUne question à Vincent Geisser

Les sciences sociales ont-elles raté le coche des « printemps arabes » ?

Je ne le pense pas. Les protestations qui secouent actuellement les États du Maghreb et du Machrek ont, au contraire, mis en évidence l’apport décisif des sciences sociales à la compréhension des recompositions politiques en cours. Si les chercheurs n’avaient pas forcément prévu l’ampleur et la rapidité de la diffusion des mouvements contestataires, de nombreux travaux soulignaient explicitement, en revanche, et très tôt, l’existence des dynamiques qui ont conduit à l’avènement du cycle politique en train de s’ouvrir dans la région. Sans verser dans une reconstruction a posteriori des apports prospectifs des sciences sociales, car les chercheurs ne sont ni des devins ni des prophètes…

Lire la suite sur le site de l’Ifpo

Vincent Geisser est politologue et sociologue, chercheur au CNRS. Il a rejoint l'Ifpo (Département des études contemporaines) le 1er juin 2011.

 


L’Ifpo poursuit son installation en Irak, où le représente désormais Hosham Dawod

L’Ifpo a accueilli, le 1er juin 2011, à Erbil, Hosham Dawod qui a pris la responsabilité de l’antenne de l’Ifpo en Irak.
Photo : Hosham Dawod dans les futurs locaux de l’Ifpo, Maison Chalabi, citadelle d’Erbil. © Ifpo.

Du 22 au 26 mai dernier, François Burgat (directeur de l'Ifpo) et Marc Griesheimer (directeur du département scientifique Archéologie et histoire de l’Antiquité) s’étaient rendus à Erbil et Sulaymaniyeh pour préparer l'installation de l'Institut dans ses futurs locaux et le lancement de ses activités scientifiques dans le pays. Du 8 au 10 novembre 2011, l'Institut organisera, notamment à Erbil, son second colloque d'Alembert « Archéologie en Irak : découvertes récentes et projets », en partenariat avec l'Université Salaheddin d'Erbil et le State Board of Archaeology de Bagdad.

> en savoir plus

 

Inscriptions aux stages de langue arabe de l’Ifpo

Date limite : 15 juillet 2011.

N.B. : Si les conditions locales l’imposent, les sessions de langue arabe de Damas et d’Alep seront transférées au Liban.

 

Bibliothèque de l’Ifpo, Damas, Abou Roumaneh

Du nouveau à la médiathèque de l’Ifpo

Le catalogue de la médiathèque de l’Ifpo est désormais accessible sur Internet (http://mediatheque.ifporient.org).

Les locaux de Damas et de Beyrouth sont par ailleurs en pleine mutation : les fonds de Damas ont été regroupés sur le site d'Abou Roumaneh. À Beyrouth, la fusion des fonds d'archéologie et d'études contemporaines est en préparation.

> En savoir plus

> La bibliothèque d'Abou Roumaneh sur Flickr

 

Villes, pratiques urbaines et construction nationale en JordanieLes dix derniers titres des Presses de l'Ifpo


Partenariat CCL/Arles : numérisation de la médiathèque

Avec le Centre de Conservation du Livre d'Arles (CCL), l’Ifpo numérise depuis janvier 2011 plusieurs fonds de sa médiathèque : photographies, revues anciennes, cartes et plans, qui seront mis en ligne à la fois sur le site e-corpus du CCL (http://www.e-corpus.org/), déposés sur Médihal et archivés sur la grille de services du TGE Adonis.

 

Ils rejoignent l'Ifpo

Chercheurs CNRS

  • Hosham Dawod (Erbil, Études contemporaines, 01/06/2011)
  • Vincent Geisser (Damas, Études contemporaines, 01/06/2011)

Chercheurs MAEE

  • Bruno Paoli (Damas, direction du département scientifique Études arabes, médiévales et modernes, 01/09/2011)
  • Nicolas Dot-Pouillard (Beyrouth, Études contemporaines, 01/09/2011)
  • Jean-Sylvain Caillou (Territoires palestiniens, Archéologie, 01/09/2011)
  • Jessica Giraud (Erbil, Archéologie, 01/09/2011)
  • Caecilia Pieri (Beyrouth, Études contemporaines, programme Observatoire urbain, 01/09/2011)

Doctorants (Aide à la mobilité internationale, MAEE)

  • Johnny Baldi (Damas, Archéologie, 01/09/2011)
  • Julie Bonnéric (Damas, Études arabes, 01/09/2011)
  • Barbara Chiti (Damas, Archéologie, 01/09/2011)
  • Xavier Guignard (Territoires palestiniens, Études contemporaines, 01/09/2011)
  • Aurore Hamm (Amman, Archéologie, 01/09/2011)
  • Sarah Scata (Beyrouth, Études contemporaines,01/09/2011)

 

Les Carnets de l’Ifpo, la recherche en train de se faire

Les Carnets de l'Ifpo, lancés en novembre 2010, ont trouvé leur rythme de croisière. Plus de cinquante billets ont été publiés, à raison d'un ou deux par semaine, couvrant toutes les thématiques de l'Ifpo (archéologie, histoire médiévale, langue et littérature arabe, études contemporaines). Les Carnets sont également ouverts à des chercheurs invités, intervenant dans les séminaires organisés par l’Ifpo.

http://ifpo.hypotheses.org

Dix des derniers billets :

 

Séminaire international : « L'Histoire de Tyr et de sa région à travers l'archéologie et les monuments » (Tyr, Centre d’Archéologie sous-marine, du 3 au 5 octobre 2011)

Tyr, Palestre Romain (© T. Hage, Unisversité St Joseph, Beyrouth)

Souvent évoquée dans la Bible et dans de multiples sources historiques, Tyr continue de nourrir l’imaginaire des chercheurs et autres archéologues sur son passé encore enfoui. Durant de nombreuses années, les fouilles de Tyr ont constitué le plus grand chantier du Liban voire du Moyen-Orient. Les monuments prestigieux mis au jour font aujourd’hui la renommée du site et ont justifié son inscription sur la liste du patrimoine mondial.

Le séminaire international, ouvert au public, abordera les thèmes scientifiques suivants :

  1. Le territoire et la topographie historique
  2. L’archéologie sous-marine
  3. La production et les échanges
  4. Les anciens et les nouveaux travaux de recherche archéologique
  5. La vie culturelle et religieuse d’après les données archéologiques.

Présentation détaillée et première circulaire

 

Rencontres à venir

 

 

IFPORIENT.ORG | COLLECTIONS IFPO | GALERIE D'IMAGES | ARCHIVES OUVERTES
 

 L'Institut français du Proche-Orient Amman | Beyrouth | Damas | Alep