Appui à la recherche : Archéologie et patrimoine

À l’Ifpo, de nombreux techniciens, ingénieurs et chercheurs en poste à Damas, Amman et Beyrouth mettent, parallèlement à leurs propres travaux, leurs talents au service de la recherche et de la valorisation du patrimoine au Proche-Orient. Profitant des projets et des programmes de collaboration engagés d’une part avec des partenaires des universités et des Directions Générales des Antiquités et des Musées au Liban, en Jordanie et en Syrie, d’autre part avec des missions françaises et européennes relevant d’universités, de centres de recherche et de ministères, ces services concernent plusieurs domaines qui, nécessairement, varient au gré des affectations du Ministère des Affaires étrangères et européennes et du CNRS sur les quatre sites de l’Ifpo. Ces services sont de natures très diverses, de l'enseignement et l'expertise à la restauration et au prêt de matériel topographique.

  • Mohammed al-Dbiyat (chercheur MAÉE-Ifpo-Damas) réalise l’archivage, l’inventaire et la numérisation du fonds de cartes géographiques de l’Institut et favorise sa consultation et sa diffusion à la cartothèque de l'Ifpo à Damas
  • François Bernel (restaurateur Ifpo-Damas) est responsable du laboratoire de restauration de matériel métallique (voir la galerie d'images du laboratoire) provenant de fouilles ou de collections de musées, nécessitant un traitement de stabilisation de la corrosion ou un nettoyage pour leur étude archéologique ou leur présentation, selon des méthodes de traitement par électrolyse. Il est, de plus, chargé de l’archivage, de l’inventaire et de la numérisation des photographies anciennes de l’Ifpo, ainsi que de leur consultation à la photothèque de l'Ifpo à Damas.   
  • Lorraine Abu Azizeh (architecte MAE-ifpo-Amman) et Emmanuelle Devaux (architecte MAÉE-Ifpo-Beyrouth) pourvoient à l’entretien, au prêt et à la distribution du matériel de relevé topographique de l’Ifpo aux missions archéologiques travaillant au Proche-Orient. Elles réalisent des travaux de relevé architectural et archéologique et de mise au net pour la DGAM et pour des missions étrangères.
  • Caroline Kohlmayer Ali (Chercheure associée Ifpo Amman).Ingénieure archéologue, infographiste et cartographe, elle intervient principalement dans le cadre de traitement et exploitation de données graphiques : dessins d’objets, relevés architecturaux, mises au net, restitutions d’enduits peints, préparation graphique de publications, logos, affiches, prospectus,signalétique de site, constitutions et participations à des bases de données et SIG.

La plupart des chercheurs et techniciens de l’Ifpo encadrent de façon ponctuelle des stagiaires français, jordaniens, syriens ou libanais. Tous participent à la valorisation du patrimoine local par des visites de sites organisées pour des publics divers, élèves des écoles françaises, étudiants du stage d'arabe de l’Ifpo, de l'École de Chaillot, personnalités politiques ou culturelles, par des interviews et des interventions dans les Centres Culturels syriens, libanais, jordaniens et français.