Atlas de Jordanie (2006-2010)

Octobre 2009 : Exposition en ligne sur l'Atlas de Jordanie

L’exposition présente les principales planches de l’Atlas thématique de Jordanie réalisé depuis janvier 2006.

Le projet d'Atlas

Programme sous la direction de Myriam Ababsa.

Dans le cadre des travaux de l’Observatoire ses activités de recherche, l’Institut Français du Proche-Orient a entretpris depuis janvier 2006 de réaliser un Atlas social, économique et historique de la Jordanie en collaboration avec l’Université de Jordanie (partie historique de l’Atlas) et les institutions jordaniennes qualifiées (Département des statistiques, Ministère des municipalités, Municipalité du Grand Amman, Département du cadastre). Ce projet vise à réaliser un Atlas trilingue arabe-français, avec cartographie en anglais, d’environ 300 pages, comportant des cartes commentées de paragraphes courts, présentant le cadre physique de la Jordanie, la constitution historique du territoire du Royaume, puis selon les recensements les plus récents, les principaux indicateurs de développement de la société jordanienne (démographiques et économiques), les zones économiques spéciales et les disparités urbaines à l’échelle des principales villes du Royaume (Amman, Irbid, Aqaba, etc…). L’Ifpo a publié en octobre 2007 un Atlas du Liban en collaboration avec le Centre de Recherche National libanais. Un Atlas de Syrie est également en cours de réalisation (Ifpo et Université de Lyon).

En Jordanie, le projet s’inscrit dans une tradition ancienne de collaboration dans le domaine de la cartographie entre l’Institut Géographique National (IGN) français et le gouvernement jordanien. Toute une génération d’ingénieurs cartographes, géodésiens et géomaticiens jordaniens a en effet été formée au cours des années 1970, permettant la création en 1977 du Centre de Géographie Royal en partenariat étroit avec l’IGN français. Cet Atlas permettrait de relancer la coopération scientifique dans le domaine de la cartographie informatisée (Système d’Information Géographique), notemment par l’envoi d’élèves ingénieurs de l’École Nationale des Sciences Géographiques qui est l’école d’ingénieurs de l’IGN.

La réalisation de cet Atlas est assurée par une équipe de chercheurs de l’Ifpo, en collaboration avec des professeurs de l’Université de Jordanie. Le très haut niveau de compétences des ingénieurs cartographes jordaniens facilite la réalisation d’un tel Atlas. De nombreuses cartes sont déjà produites au sein des différentes institutions nationales. Cet Atlas en permettrait donc la diffusion à un large public jordanien.

Depuis février 2007, des contacts ont été pris par l’Ifpo auprès du Département des Statistiques, de la Municipalité du Grand Amman, et de l’Université de Jordanie au sujet de ce projet d’Atlas. Le Département des Statistiques a été très réactif, nous donnant accès à toutes ses statistiques par gouvernorat en mai 2007 et par sub-district en avril 2008. Le 9 janvier 2008, M. le Premier Ministre Nader al-Zahabi en personne demandait officiellement au Centre de Géographie Royal de collaborer à la réalisation de l’Atlas de Jordanie de l’Ifpo.

Liste des contributeurs

De l’Ifpo

 

Associés à l’Ifpo

  • Françoise de Bel Air, Khadija Darmame.
  • Caroline Kohlmayer (dessinatrice).

 

Autres institutions

  • Chantal Demilecamps, ingénieur agronome, société du Canal de Provence.
  • Jean-Philippe Venot, ingénieur agronome (International Water Management Institute)
  • Eyad Ghatasheh, ingénieur GIS.
  • Rami Daher, professeur d’architecture, Université Germano-Jordanienne.
  • Matthieu Alaime, doctorant à l’Université de Tours.
  • Philip Magiera, ingénieur GIS, GTZ.

 

Plan révisé de l’Atlas de Jordanie (novembre 2008)

  1. Défis énergétiques et hydriques d’un pays aride (Ababsa, Venot, Demilecamps)
     
  2. Section historique du Néolithique à la fin de l’ère ottomane.
    (JP Pascual, Ch. Augé, JF Salles, Kohlmayer)
    Partie réalisée en collaboration avec l’Université de Jordanie (Département de Géographie et Département d’histoire), et une équipe de chercheurs de l’Ifpo (dont Christian Augé, Jean-Paul Pascual et Jean-François Salles) (cartographie Kohlmayer).
     
  3. Géopolitique et formation du territoire jordanien (1921-) (Ababsa, Al Husseini)
     
  4. Population et peuplement (de Bel Air, Ababsa)
     
  5. D’une économie de rente à une économie de services (Ababsa, Demilecamps)
     
  6. Société et niveaux de vie (Al Husseini, Ababsa)
     
  7. Les défis de la gestion du territoire (Ababsa, Al Husseini, Darmame, Daher)
     
  8. Typologie régionale (Ababsa, Demilecamps, Alaime)

Exposition en ligne sur l'Atlas de Jordanie