Concevoir et gérer les villes : milieux d’urbanistes du sud de la Méditerranée

Sous la direction de Taoufik Souami et Éric Verdeil

Économica-Anthropos (Paris), TMU (Institut français d'urbanisme, Champs sur Marne), Ifpo (Beyrouth), 2006

CCO-10

ISBN : 2-7178-5188-7

Prix Maghreb et Proche-Orient : 20 €


 

Liens


 

Présentation

Dans les pays du sud et de l’est de la Méditerranée, la ville constitue un enjeu social et politique majeur. Les autorités publiques y interviennent à travers plans et programmes d’aménagement, sans pouvoir toujours satisfaire la demande sociale. Les habitants s’imposent dans la production de l’urbain et en construisent des parties entières. Entre ces deux manières de faire la ville, par en haut et par en bas, les professionnels locaux de l’urbanisme mettent en oeuvre les décisions officielles et, en même temps, assurent quotidiennement l’interface avec les habitants . Ils ont longtemps été éclipsés par les urbanistes européens. Leur rôle est peu valorisé tant cette région reste tributaire de grilles de lecture essentiellement politiques qui laissent dans l’ombre le technique.

Ce livre propose pour la première fois les principaux éléments de repère sur ces professionnels locaux du Maroc, de l’Algérie, de l’Égypte, de la Palestine, du Liban et de la Turquie. Il présente leurs références intellectuelles et leurs lieux de formation, décrit les circulations internationales, le marché du travail et examine les modalités d’exercice et les organisations professionnelles. Cet ouvrage s’adresse ainsi aux professionnels, architectes et urbanistes, aux acteurs de la coopération internationale pour le développement, ainsi qu’aux chercheurs spécialistes de la ville et curieux de sa fabrication en France et ailleurs.

Ce travail a été financé dans le cadre du programme de recherche urbaine pour le développement (PRUD) du ministère français des affaires étrangères et de l’ISTED.

L’équipe coordonnée par Taoufik Souami, de l’Institut français d’urbanisme (Marne la Vallée) et Éric Verdeil, du laboratoire CNRS Environnement Ville Société à Lyon, se compose de Sylvaine Bulle (enseignant-chercheur, École d’architecture de Saint-Étienne) ; Abderrahim Kassou (architecte et chercheur, Casablanca), Élisabeth Longuenesse (chercheur, CNRS, Lyon), Joe Nasr (chercheur, Toronto-Beyrouth), Mercedes Volait (chercheur, CNRS, Tours) et Stéphane Yerasimos (professeur, Institut français d’urbanisme).


 

Sommaire

Préface (Jean-Pierre Gaudin)

Introduction (Taoufik Souami, Éric Verdeil)

  • Les jalons de la recherche
  • Objectifs et démarche

Chapitre 1 : Émergences des professionnels locaux de l'urbanisme (Taoufik Souami)

  • Les prémisses : débat sur la ville et familiarisation avec l’urbanisme
  • Les premiers pas des professionnels locaux
  • La prise en main par les professionnels locaux
  • Conclusion

Chapitre 2 : La question des formations à l’urbanisme (Stéphane Yerasimos)

  • Les origines
  • La mise en place des formations
  • Organisation, enseignants et contenus des formations
  • Conclusion

Chapitre 3 : Organisations professionnelles et structuration d’une profession (Élisabeth Longuenesse)

  • Institutions professionnelles et urbanisme : éléments d’une problématique
  • Les pays pionniers
  • Le poids de la domination étrangère
  • Conclusion

Chapitre 4 : Marches, lieux d’exercice et profils professionnels de l’urbanisme (Éric Verdeil)

  • La commande publique et ses variations
  • Les lieux d’exercice de l’urbanisme
  • Les profils professionnels des urbanistes
  • Conclusion

Conclusion générale (Taoufik Souami, Éric Verdeil) 


Comptes-rendus sur Internet