(Re)développer Beyrouth pour réguler le capitalisme libanais : 25 ans d’urbanisation financiarisée

Date: 
13 November, 2017 - 18:00 - 20:00
(Re)développer Beyrouth pour réguler le capitalisme libanais : 25 ans d’urbanisation financiarisée

Intervention présentée dans le cadre du séminaire de l'Observatoire Urbain

Résumé

Depuis les années 1990, les débats récurrents sur la stabilité financière du Liban témoignent de la singularité d’un capitalisme rentier et financiarisé qui exige une régulation fine pour assurer sa survie. À bien des égards, comprendre pourquoi et comment Beyrouth a connu un développement immobilier rapide et massif ces 25 dernières années, en particulier dans les années 2000, passe nécessairement par l’analyse de l’arrimage de la fabrique de la ville à la reproduction de ce « régime de croissance » à la libanaise. Déconstruire le lien unissant urbanisation et régulation permet en effet d’observer comment les spécificités du capitalisme local façonnent le développement urbain à Beyrouth et comment ce dernier, par un effet de rétroaction, contribue à stabiliser le système financier et politique à court terme. Le marché immobilier formel est l’institution centrale de cette relation d’interdépendance, via son financement et son imbrication accrue avec le secteur financier à la fois par le haut (immobilier de luxe) et par le bas (crédits immobiliers). Si l’État libanais n’a pas de réelle politique du logement, il est en revanche au cœur de la construction de cette ‘urbanisation arrimée,’ en particulier via la politique de la Banque du Liban. Au-delà des nombreux débats conceptuels que cette dyade régulation-urbanisation interroge dans le champ des sciences sociales, ses conséquences sont très concrètes pour la production urbaine. Ainsi, le processus de développement (formation et niveau des prix, cycles immobiliers, forme urbaine), la acteurs et les pratiques de l’industrie immobilière, les filières de production de logement, mais aussi, de manière plus politique, les structures et les formes d’exercice du pouvoir à Beyrouth ont tous subi des transformations significatives ces deux dernières décennies.

Intervenant

Bruno Marot, urbaniste, doctorant à l’Université McGill (Montréal)

Discutante

Sibylle Rizk, ex-rédactrice en chef du Commerce du Levant

Date et horaire

13 novembre 2017 de 18h à 20h

Lieu

Ifpo – Bâtiment G, 1ère étage. Espace des Lettres, rue de Damas, Beyrouth

Contact

Thierry Boissière, thboissiere@gmail.com