Quand la nature s’invite au Musée national de Beyrouth

Date: 
20 April, 2017 - 18:00
Quand la nature s’invite au Musée national de Beyrouth

Causerie autour du livre d'Annie Doucet-Zouki Quand la nature s’invite au Musée national de Beyrouth publié aux éditions Dergham.

Résumé

Le Musée national de Beyrouth est riche en artefacts des civilisations qui se sont succédé sur le sol libanais. Et c’est une chance et un réel plaisir de pouvoir admirer, aujourd’hui, tous ces trésors rescapés des dégradations et pillages inhérents aux vicissitudes de l’Histoire – les derniers datant de la période noire vécue par le Liban en guerre, n’ont pas été des moindres pour le musée lui-même. Car ces objets, grands, petits, esthétiques, étranges, datant pour certains de plusieurs millénaires, d’autres de plusieurs siècles, forment le socle de notre présent. C’est une part de patrimoine à connaître et à faire connaître. D’où l’ambition de cet album.
Celui-ci se présente sous la forme d’un abécédaire énonçant des noms de faune et de flore pour des éléments observés sur les "monuments" en place. Et de découvrir des détails, gravés, sculptés ou peints, qui interpellent avec, ou non, un double sens connu dans l’Antiquité mais perdu ou occulté depuis. Car les Anciens, à la sensibilité exacerbée face aux influences cosmo-telluriques dont ils savaient peu ou prou identifier et expliquer les signes, ont toujours manifesté un sens profond du sacré d’où cette crainte respectueuse vis-à-vis de la Nature dont le Musée, en exposant ces objets-témoins, se fait l’écho.

A propos de l'auteure

Annie Doucet-Zouki

Hypokhâgne (Latin − Histoire).
Doctorat en Géographie physique à Paris IV − Sorbonne. Enseignement à l’Université libanaise. Publications d’articles et de brochures de vulgarisation sur des thèmes de bio-archéologie et de géographie méditerranéenne entre autres.

Par ailleurs, l’auteur signe les illustrations de ce livre sous le pseudonyme de Rosi Junghi, du nom de son ancêtre, peintre sur les faïences de Gien (France).

Date

Jeudi 20 avril à  18h

Lieux

Salle de conférence de l’Institut français du Liban, Espace des Lettres - Rue de Damas - Beyrouth