Appel à contributions : Parcours d’hommes, portrait d’une littérature : Le récit de vie dans les écrits arabes jusqu’au Xe siècle apr. J.-C.

Date: 
27 February, 2017 (All day) - 19 May, 2017 (All day)

Appel à contributions

Institut français du Proche-Orient (Beyrouth), Laboratoire ESICMED, Université de la Manouba (Tunis)

En collaboration avec l’Institut de Recherche sur le Maghreb Contemporain (Tunis)

Parcours d’hommes, portrait d’une littérature

Le récit de vie dans les écrits arabes jusqu’au Xe siècle apr. J.-C.

Colloque international, Hammamet, 4-6 octobre 2017

Ce colloque a pour objectif d’examiner le récit biographique dans les sources arabes classiques, tous domaines confondus, dans une perspective littéraire.

Il relève du programme GenèR de l’Ifpo (Genèse et évolution du récit littéraire arabe : nouvelles perspectives), et du séminaire du laboratoire ESICMED (2016 – 2017) portant sur « La biographie et l’autobiographie : comment repenser le temps court en terre d’Islam », qu’il vient conclure.

La réflexion qui le sous-tend s’inscrit en continuité avec la première étape du programme GenèR. Celle-ci s’est intéressée à la notion de littérarité dans les textes arabes anciens et à l’exploration de la dimension littéraire dans les sources historiographiques et religieuses (Coran, exégèse, hadith, sīra, traités de zuhd et eschatologie). Elle portait ainsi sur la définition d’un nouveau corpus parallèle à l’adab, et à l’examen des limites de ce corpus ainsi que des outils aptes à mettre en exergue son potentiel littéraire. Elle avait notamment pour ambition de mettre en cause la stricte frontière disciplinaire séparant le corpus des études littéraires arabes de ceux réservés aux études islamologiques ou historiographiques.

En s’autorisant à exploiter ces sources narratives diverses et variées comme partie intégrante de la littérature prosaïque arabe classique, les étapes suivantes du programme viseront désormais à formuler des problématiques proprement littéraires basées sur un corpus décloisonné. Tout en maintenant une approche disciplinaire transversale, ces nouvelles problématiques ne se borneraient plus à révéler l’identité littéraire des sources étudiées, mais se donneraient pour mission d’analyser en profondeur cette identité, dans une perspective narratologique et/ou inscrite dans l’histoire de la littérature ou encore l’histoire des sources.

Dans cette perspective, le récit de vie s’avère être un thème porteur, du moment qu’il fut parmi les premiers genres ayant pris place dans le corpus littéraire arabe à travers la vie et les expéditions du Prophète (sīra wa maġāzī), genre hagio-historique auquel fut destinée une partie importante des premiers écrits islamiques. Omniprésents dans la littérature arabe ancienne, les éléments biographiques ou hagiographiques peuvent constituer une solide passerelle à l’intérieur du corpus visé. Il s’agit en effet d’éléments transgéniques structurants qu’il convient d’observer aussi bien dans des écrits d’adab (vie des poètes, des notables, etc.), de sīra (vie du prophète Muḥammad), de qaṣaṣ (vie des prophètes) de ṭabaqāt et tarāǧim al-ṣaḥāba wa al-tābiʿīn (vie des compagnons et des successeurs) ou d’histoire (vie des califes, des rois, des chefs, etc.).

Les communications porteront sur un personnage, un auteur, une œuvre, un thème ou un motif littéraires. Le corpus est limité au X e/IVe siècle. Les sources historiques postérieures ne sont pas exclues ; elles doivent toutefois être convoquées uniquement pour donner un éclairage sur l'évolution de certains thèmes ou procédés nés dans les sources inscrites dans le cadre chronologique du colloque.

Il va de soi qu’on ne s’intéressera pas prioritairement à l’historicité des personnages ni à la part de réalité et de légende dans les faits relatés dans les sources, mais on visera plutôt une description des matériaux à partir desquels l’historiographe, le biographe ou le traditionniste compose son récit ainsi que de la manière dont il le structure. Ce afin de révéler des personnages et des récits types, de décrire des motifs littéraires généraux et d’en établir une typologie. Sous cet angle de vue, et au-delà du projet intellectuel, politique ou idéologique de l’auteur classique, les communications issues des domaines littéraire, islamologique ou historique, tenteront, avec leurs outils disciplinaires respectifs, de décrire une démarche textuelle et de mettre en valeur un projet d’écriture.

On s’attachera par ailleurs à repenser la manière dont les auteurs classiques imaginaient les parcours d'hommes, en les conceptualisant et en faisant jouer les logiques rétrospectives et prospectives. Cela afin d'examiner les représentations de la vie d’individus dans des sociétés qui accordaient la plus grande importance à l’identité collective.

Les participants pourront présenter leurs travaux en français, arabe ou anglais.

Les propositions doivent être rédigées impérativement en deux langues (arabe et français, arabe et anglais ou français et anglais). Elles ne doivent pas dépasser 4000 signes espaces compris, hors bibliographie sélective ne dépassant pas une seule page.

Elles doivent être envoyées à l’adresse suivante : recitdevie@ifporient.org (voir date limite dans le calendrier).

Frais de Séjour

Les participants seront entièrement pris en charge durant la période du colloque.

Transport

Le financement du transport vers Tunis reste à la charge des conférenciers. Toutefois, certains participants dont les laboratoires ou les organismes de rattachement ne peuvent pas financer le transport, pourront voir leur billet d’avion pris en charge par les organisateurs du colloque, sur demande et sous réserve de disponibilité.

Calendrier

  • Vendredi 19 mai 2017 : date limite de réception des projets de communication
  • Vendredi 30 juin 2017 : diffusion de la liste des communications retenues par le comité scientifique
  • Vendredi 8 septembre 2017 : date limite d’envoi des communications écrites
  • Du mercredi 4 au vendredi 6 octobre 2017 : Colloque

Organisateurs

Iyas Hassan (Ifpo) & Brahim Jadla (ESICMED)

Comité scientifique

  • Monica Balda-Tillier, Maître de Conférences, Université Grenoble Alpes
  • Abdellatif Hannachi, Professeur, Université de la Manouba
  • Iyas Hassan, Chercheur, Institut-Français du Proche-Orient
  • Frédéric Imbert, Chercheur – Directeur scientifique, Institut Français du Proche-Orient.
  • Brahim Jadla, Professeur, Université de la Manouba
  • Frédéric Lagrange, Professeur, Université Paris-Sorbonne
  • Bruno Paoli, Professeur, Université Lumière - Lyon 2
  • Ahyaf Sinno, Professeur, Université Saint-Joseph, Beyrouth
  • Elisabeth Vauthier, Professeure, Université Lyon 3
Fichier attachéTaille
Texte appel à contribution, version en langue française137.26 Ko
Texte appel à contribution, version en langue arabe117.23 Ko
Call for papers, English version186.28 Ko