Bagdad : la construction d'une capitale moderne (1914-1960)

La Vallée engloutie Géographie historique du Moyen-Euphrate (du IVe s. av. J.-C. au VIIe s. apr. J.-C.), par Justine Gaborit

Caecilia Pieri

CP 39 (2015)

Beyrouth, Presses de l’Ifpo

ISBN 978-2-35159-399-8

ISSN 2225-7578

22 x 28 cm, 448 p. couleurs et un dépliant couleurs

Plus de 800 illustrations

Prix : 75 €

Présentation

Entre l’imagerie orientaliste qui fait de Bagdad un mirage évanoui, celle des guerres qui tendrait à la transformer en repoussoir et l’obstacle d’un régime qui a fonctionné trente ans comme un écran entre l’Irak et le reste du monde, peut-on avoir aujourd’hui une vision claire de la ville moderne ?

Ce livre identifie les principales mutations du paysage architectural et urbain à Bagdad entre la Première Guerre mondiale et l’établissement de la première république irakienne, en interrogeant les multiples enjeux de la construction d’une capitale moderne. Il envisage l’interaction entre pratiques urbaines et formes architecturales comme l’un des paradigmes d’une identité complexe, et croise plusieurs approches : analyse du contexte historique et politique, décryptage des modèles et processus créatifs, enquête sur la modernisation d’une société.
 
En grande partie inédite, son iconographie est riche de plus de 800 illustrations : photographies anciennes et récentes, dessins, plans, cartes, documents autographes, archives diverses.
 

Presentation

 
With the Orientalist imagery casting Baghdad as a vanished mirage, that of wars tending to transform it into a foil, and a regime which functioned for thirty years as a screen between Iraq and the rest of the world, how can a clear perception of the modern city of Baghdad be achieved now?
 
This book identifies the main stages of transformation of Baghdad’s urban and architectural landscape between the First World War and the establishment of the first Iraqi Republic. It assesses what is at stake in the building of a modern capital. It envisions the interaction between architectural forms and urban practices as a paradigm of a complex identity and intertwines various approaches: studying the historical and political context, unraveling shaping patterns and processes, and analyzing the societal modernization.
 
Its largely unpublished iconography is rich with more than 800 illustrations: old and recent photographs, drawings, plans, maps, autograph documents, archives.

 


 

Sommaire 

Première partie : D'un empire à l'autre, l'espace urbain et architectural avant 1921

Deuxième partie : La ville en mouvement, expansion urbaine et construction nationale (1921-1932)

Troisième partie : Figures de l'«occidentalisation», débats politiques et mutations formelles (1932-1939)

Quatrième partie : La fragmentation de la ville, dichotomies spatiales et sociales (1939-1950)

Cinquième partie : Le moderne comme horizon et stratégie, scène nationale et visibilité internationale (1950-1958)

Sixième partie : Epilogue, après 1958

Septième partie : Annexes

 

Le sommaire détaillé est en fichier attaché.

Fichier attachéTaille
Sommaire [PDF]146.14 Ko