Linguistique arabe et pragmatique

Linguistique arabe et pragmatique

Pierre Larcher

Études arabes médiévales et modernes PIFD 281

Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2014

ISBN : 978-2-35129-401-8

438 p.

30 €

Acheter l’ouvrage

Ce volume rassemble vingt articles, publiés entre 1983 et 1997 et tirés directement ou indirectement de la thèse de l’auteur (1980), consacrée à l’opposition ḫabar/inšā’, qui, dans la tradition linguistique arabe, sert à classer les énoncés. Ces articles sont ventilés en deux parties. La première, intitulée « Tradition linguistique arabe et pragmatique », est elle-même subdivisée en trois sections. La première section (« Le cadre général ») retrace le cheminement transdisciplinaire de la catégorie de ’inšā’ (« performatif » vs ḫabar « affirmation ») et le renouvellement que son apparition au VIIe/XIIIe siècle apporte aux trois ordres rhétorique, logique et grammatical, en révélant, pour ce dernier, une grande figure : le grammairien Raḍī al-dīn al-Astarābāḏī (m. 688/1289). La seconde section, après avoir listé les différents éléments pragmatiques qu’on trouve chez ce dernier, en propose des « analyses de détail » : délocutifs, déictiques, connecteurs pragmatiques. La troisième section (« Les sources ») présente des éditions modernes de textes anciens inédits permettant d’affiner les analyses précédentes. La seconde partie, intitulée « Linguistique de l’arabe et pragmatique », est le symétrique de la première. Elle n’utilise plus la pragmatique moderne pour questionner la tradition linguistique arabe ; elle utilise au contraire la tradition linguistique arabe pour questionner la pragmatique moderne. Elle le fait au travers de thèmes déjà abordés dans la première partie, comme les délocutifs ou les connecteurs pragmatiques, ou nouveaux : les maf‘ūl muṭlaq à incidence « énonciative », la négation, l’interrogation.

Sommaire

PRÉFACE 5

INTRODUCTION 9

I - TRADITION LINGUISTIQUE ARABE ET PRAGMATIQUE 15

Première partie  

Le cadre général « Quand, en arabe, on parlait de l’arabe... » 17

  • Chapitre I.  (I) Essai sur la méthodologie de l’histoire des « métalangages arabes » 19
  • Chapitre II. Essai sur la catégorie de ’ʿinšāʾ (vs abar) 4
  • Chapitre III. Grammaire, logique, rhétorique dans l'islam postclassique 67

Deuxième partie

Analyses de détail 93

  • Chapitre IV. Éléments pragmatiques dans la théorie grammaticale arabe postclassique 95
  • Chapitre V. Un traitement original du sens dans la tradition arabe : La sémantique bi-hi 113
  • Chapitre VI. Dérivation délocutive, grammaire arabe, grammaire arabisante  et grammaire de l'arabe 121
  • Chapitre VII. Présuppositions « syntaxiques » et « pragmatiques » dans la théorie grammaticale arabe post-classique 141
  • Chapitre VIII. La particule lākinna vue par un grammairien arabe du XIIIe siècle ou comment une description de détail s’inscrit dans une ‘théorie pragmatique’ 145
  • Chapitre IX. Les arabisants et la catégorie de ’ʿinšāʾ. Histoire d’une « occultation » 167

Troisième partie

Les sources 187

  • Chapitre X. Note sur trois éditions du Šar al-Kāfiya de Raḍī al-Dīn al-Astarābāḍī 189
  • Chapitre XI. Al-Īḍāḥ fī Šarḥ al-Mufaṣṣal d’Ibn al-Ḥāġib. Note critique sur une édition dite « critique » et réflexions connexes 197
  • Chapitre XII. Un grammairien « retrouvé » : ʿAbd al-Qāhir al-Ǧurǧānī. Note sur quatre éditions récentes de ses ouvrages grammaticaux 207
  • Chapitre XIII. Les Amālī  ou les « annales » d’un grammairien 215

II - LINGUISTIQUE DE L’ARABE ET PRAGMATIQUE 227

  • Chapitre XIV. Vous avez dit « délocutif » ? 229
  • Chapitre XV. D’une grammaire l’autre : Catégorie d’adverbe et catégorie de mafʾūl muṭlaq 267
  • Chapitre XVI. Les maf‘ūl mufllaq « à incidence énonciative » de l’arabe classique 291
  • Chapitre XVII. Du mais français au lākin(na) arabe et retour :  fragment d’une histoire comparée de la linguistique 317
  • Chapitre XVIII. Mā fa‘ala vs lam yaf‘al : Une hypothèse pragmatique 337
  • Chapitre XIX. Mā fa‘ala vs lam yaf‘al : Addendum 363
  • Chapitre XX. L’interrogation en arabe classique 367

INDEX 397