Kamel Doraï

Courriel: 
k.dorai@ifporient.org

Kamel DoraïGéographie des migrations

Directeur du département Études contemporaines (sept. 2017)

Statut Chercheur CNRS (CR1), chercheur associé à CR1 Migrinter - CNRS UMR 7301

Á l’Ifpo de septembre 2006 à août 2010 ; puis depuis septembre 2014.

Département Études contemporaines

Site Amman


 

Thème de recherche

Kamel Doraï est chargé de recherche au CNRS à l’Institut Français du Proche-Orient (Amman, Jordanie) et associé à MIGRINTER (CNRS – Université de Poitiers). Ses recherches portent actuellement sur les réfugiés syriens en Jordanie et les Palestiniens au Liban. Il a conduit précédemment des recherches sur les Irakiens en Syrie ainsi que sur le processus d’urbanisation des camps de réfugiés palestiniens au Liban. Il mène également des études comparatives sur les réfugiés en camp et hors camp et analyse leurs parcours migratoires du Moyen-Orient vers l'Europe du nord.

Il coordonne actuellement le programme ANR LAJEH (2015-2018) : lajeh.hypotheses.org
Curriculum vitae de Kamel Doraï
Page personnelle academia


 

Publications

Liste des dépôts dans HAL-SHS.


 

1. Ouvrage

  • 2006, Les réfugiés palestiniens du Liban. Une géographie de l’exil, Paris, Éditions du CNRS, 288 p., coll. Moyen-Orient.
    Mohammed Kamel Doraï Les réfugiés palestiniens du LibanLa question des réfugiés palestiniens rappelle avec force les tensions qui déchirent le Moyen-Orient. En proie à de graves crises géopolitiques, la région connaît des mouvements de populations qui s’amplifient.
    Cet ouvrage se propose donc d’étudier les dynamiques migratoires des Palestiniens du Liban pour apporter un éclairage pertinent sur les recompositions géopolitiques qui s’opèrent et les mutations sociospatiales dont la diaspora palestinienne est l’objet. Les Palestiniens du Liban ont en effet développé un rapport particulier à la pratique de l’espace qui est lisible tant dans leurs modes d’implantation que dans l’élaboration, au cours de cette dernière décennie, de réseaux migratoires vers l’Europe. Les camps de réfugiés occupent une place particulière dans la géographie palestinienne de l’exil parce qu’ils sont des lieux de mémoire et parce qu’ils inscrivent dans l’espace, de façon pérenne, l’exode de 1948 ainsi que la question des réfugiés. Ils ont permis le maintien et l’adaptation des systèmes de solidarité traditionnels qui sont l’une des principales clés de compréhension de l’organisation de l’espace palestinien en diaspora.
    Recension par Sari Hanafi, REMI, vol. 23/2, 2007.
    Compte-rendu par Karine Bennafla, Géocarrefour, vol. 80/4, 2005.

 

2. Direction d'ouvrage


 

3. Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2015, "De Syrie au sud Liban. Parcours de réfugiés Palestiniens en quête d'asile", Revue Européenne des migrations internationales, 31(3), p. 103-120.
  • 2014, "State, Migration, and Borders’ Fabric in the Middle East", Frontera Norte, vol. 26, número especial 3, p. 119-139.
  • 2011, "Iraqis in exile: Migratory networks as a coping strategy", International Journal of Contemporary Iraqi Studies, vol. 5, n°2, pp. 215-229
  • 2009, "Le rôle de la Syrie dans l'accueil des réfugiés Irakiens depuis 2003 : Espace de transit, espace d'installation", Méditerranée, n°113, p. 139-146. [En ligne] (manuscrit auteur)
  • 2009, avec G. Chatelard, "La présence irakienne en Syrie et en Jordanie : dynamiques sociales et spatiales, et modes de gestion par les pays d’accueil", Maghreb-Machrek, n° 199, 2009, p. 43-60
  • 2008,"Du camp à la ville. Migrations, mobilités et pratiques spatiales dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban", Asylon, n°5
  • 2007, "Les mutations récentes de l'espace migratoire syro-libanais", Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 2007, n° 119-120, p. 139-155.
  • 2005, avec O. Clochard, "Aux frontières de l'asile : les réfugiés non palestiniens au Liban", a contrario, vol. 3, n°2, p. 45-65.
  • 2004 - "Les réfugiés palestiniens en Europe. Complexité des parcours et des espaces migratoires", Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 20, n°2, p. 169-186.
  • 2003, "Palestinian Emigration from Lebanon to Northern Europe: Refugees, Networks, and Transnational Practices", Refuge (York University, Toronto), vol. 21, n°2, p. 23-31.
  • 2003, avec J. Al Husseini, De la lutte armée à la nation palestinienne. Vers une relecture des rapports entre l'OLP et les réfugiés, Autrepart : Sociétés dans la guerre, n°26, p. 91-106.
  • 2003, avec J. Al Husseini et J.-C. Augé, "De l'émigration au transfert ? Réalités démographiques et craintes politiques en Jordanie", Maghreb-Machrek, n°176, p. 75-92.

4. Chapitres d'ouvrages scientifiques

  • 2016, "Palestinian refugees and the current Syrian conflict: from settled refugees to stateless asylum seekers?" in N. Ribas Mateos (ed.) Migration, Mobilities and the Arab Spring: Spaces of Refugee Flight in the Eastern Mediterranean, Cheltenham: Edward Elgar Publishing : 158-173.
  • 2016, avec M. Charef, "Human migration and climate change in the Mediterranean region", in Thiébault, S., Moatti, J.-P. (ed.) The Mediterranean Region under Climate Change, A Scientific Update, Paris, IRD Editions, p. 439-444.
  • 2015, "مخيمات اللاجئين الفلسطينيين في لبنان هجرة وحراك وتحضر" [Les camps de réfugiés palestiniens au Liban, migration, mobilité et urbanisation], in A. Knudsen, S. Hanafi (eds.) اللاجئون الفلسطينيون في المشرق العربي. الهوية والفضاء والمكان.
    [Les réfugiés palestiniens dans le Levant arabe], Beyrouth : Arab Center for Research and Policy Studies : 147-170
  • 2015, avec C. Roussel, "Crises des Etats au Moyen-Orient. Conflits, circulations et migrations forcées", in C. Schmoll, H. Thiollet, C. Wihtol de Wenden (dirs.) Migrations en Méditerranée : Permanences et mutations à l'heure des révolutions et des crises, Paris : CNRS Editions : 113-124.
  • 2014, avec M. Zeuthen, "Iraqi Migrants' Impact on a City. The Case of Damascus (2006-2010)" in T. Zintl & R. Hinnebusch, eds., Syria from Reform to Revolt, Volume 1. Political Economy and International Relations, Syracuse, New York, Syracuse University Press : 250-265.
  • 2012, "Les Irakiens à Damas : dynamiques migratoires et nouvelles pratiques de la ville", in K. Doraï & N. Puig, eds., L’urbanité des marges : migrants et réfugiés dans les villes du Proche-Orient, Paris : Téraèdre
  • 2012 - "L’émigration des Palestiniens du Liban et le processus d’Oslo : diaspora vs logique territoriale ?", in A. Signoles & J. Al Husseini, dir., Les Palestiniens entre Etat et diaspora. Le temps des incertitudes, Paris : IISMM - Karthala
  • 2010, "Palestinian Refugee camps in Lebanon. Migration, mobility and the urbanization process", in A. Knudsen & S. Hanafi, eds., Palestinian Refugees. Identity, space and place in the Levant, London : Routledge, pp. 67-80.
  • 2010, "From Camp Dwellers to Urban Refugees? Urbanization and Marginalization of Refugee Camps in Lebanon", in M. A. Khalidi, ed. Manifestations of Identity. The Lived Reality of Palestinian Refugees in Lebanon, Beyrouth : Institute for Palestine Studies & Ifpo, p. 75-92.
  • 2010, من سكان مخيمات لاجئين حضريين؟ تحضير وإقصاء مخيمات اللاجئين في لبنان"" [D'habitants des camps à réfugiés urbain ? Urbanisation et marginalisation des camps de réfugiés palestiniens au Liban], in M. A. Khalidi, ed., تجليات الهوية: الواقع المعاش للاجئين الفلسطينيين في لبنان [Les manifestations de l'identité. La réalité vécue des réfugiés palestiniens au Liban], Beyrouth : Institute for Palestine Studies & Ifpo, p. 78-108.
  • 2009, "Le renouveau de la question de l’asile au Proche-Orient :l’exemple des réfugiés irakiens en Syrie", in A. Chemin et J. -P. Gélard, dir., Migrants, craintes et espoirs, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, p. 115-132.
  • 2009, "Le Moyen-Orient, principal espace d'accueil des réfugiés irakiens", in Migreurop, Atlas des migrants en Europe. Géographie critique des politiques migratoires, Paris : Armand Colin, p. 109-111.
  • 2008,"Du brouillage des catégories de réfugié et de demandeur d’asile à partir d’exemples moyen-orientaux" in L. Cambrézy, S. Laacher, V. Lassailly-Jacob, L. Legoux, dirs. L'asile au Sud, Paris : La Dispute, p. 89-109.
  • 2008, "Itineraries of Palestinian refugees : Kinship as resource in emigration", in S. Hanafi, ed. Crossing borders, shifting boundaries: Palestinian Dilemmas. Le Caire : Cairo Papers in Social Science, American University in Cairo, p. 85-104.
  • 2008, "مسارات اللاجئين الفلسطينيين : القرابة كأحد مصادر الهجرة" [Itinéraires de réfugiés palestiniens. Emigration et les réseaux familiaux comme ressource], in S. Hanafi, ed. Borders and identities: Transnational ties of the Palestinians Diaspora, Beyrouth : Markaz Dirasat al Wahda al Arabiya, p. 151-170.
  • 2006, avec O. Clochard, "Non-Palestinian Refugees in Lebanon. From Asylum Seekers to illegal migrants", in F. De Bel Air, dir., Migration and politics in the Middle East. Migration policies, nation building and international relations, Beyrouth : IFPO, p. 127-143.
  • 2005, "Du Liban vers l’Europe. Réseaux migratoires et pratiques transnationales des réfugiés palestiniens", in H. Jaber, et F. Métral, eds, Mondes en mouvements. Migrants et migrations au Moyen-Orient au tournant du XXIe siècle, Beyrouth : Institut Français du Proche-Orient, p. 95-111.
  • 2004, "Les Palestiniens : vers l’émergence d’une diaspora de réfugiés ?", in L. Antéby-Yemini, W. Berthomière, G. Sheffer, eds, Les diasporas, 2000 ans d'histoire, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, p. 211-223.
  • 2003, avec Sari Hanafi, "Des réfugiés qui ne relèvent pas du Haut Commissariat aux Réfugiés : les Palestiniens", in M. Guillon, L. Legoux, E. Ma Mung, eds, L'asile politique entre deux chaises. Droits de l'Homme et gestion des flux migratoires, Paris : L'Harmattan, p. 287-310.
  • 2003, "Les réfugiés palestiniens en Europe et en Suède. Complexité des parcours et des espaces migratoires", in M. Guillon, L. Legoux, E. Ma Mung, eds, L'asile politique entre deux chaises. Droits de l'Homme et gestion des flux migratoires, Paris : L'Harmattan, p. 311-331.
  • 2002, avec W. Berthomière, "Israël – Palestine : populations, migrations, État(s)" in D. Borne, J. Scheibling, eds, La Méditerranée, Paris : Hachette (Coll. Carré géographie), p. 195-215.
  • 2002, "فلسطينيو الشتات في أوروبا. مراحل قدومهم ووضعهم الاقتصادي والقانوني والاجتماعي" [Les Palestiniens de la diaspora en Europe. Les étapes de leur arrivée, leur situation économique, juridique et sociale], in J. Al Hamad, A. Rashdan, eds, مستقبل اللاجئين الفلسطينيين وفلسطينيي الشتات, Amman : Middle East Studies Center, p. 383-397.
  • 2002, avec M. Doraï, "Mémoire sociale, immigration et diaspora", in S. Laurens, N. Roussiau, eds, La mémoire sociale. Identité et représentations sociales, Rennes : Presses Universitaires de Rennes (Coll. Didact psychologie sociale), p. 201-212.
  • 2001, "The Meaning of Homeland for the Palestinian Diaspora : Revival and Transformation" in N. Al Ali et K. Koser, eds, New Approaches to Migration : Transnational Communities and the Transformation of Home, London : Routledge, p. 87-95.
  • 2001, "La dynamique migratoire des Palestiniens du Sud Liban : migration économique ou refuge dans un pays tiers", in H. Bertheleu, ed., Identifications ethniques. Rapports de pouvoir, compromis, territoire, Paris : L'Harmattan, p. 133-152.
  • 2000, "Les réfugiés palestiniens et le processus de paix" in Les Cahiers de Confluences : Palestiniens et Israéliens : le moment de vérité, in J.-P. Chagnollaud, R. Dhoquois-Cohen et B. Ravenel (dir.), Paris : L'Harmattan, p. 75-89.

 

5. Autres articles

  • 2016, "Les réfugiés n'ont-ils qu'à rester dans leur region d'origine ?" in H. Thiollet, dir. Migrants, migrations. 50 questions pour vous faire votre opinion, Paris : Armand Colin, p. 50-52.
  • 2016, "Zaatari Refugee Camp: a Makeshift City", in Jadaliyya, 16 juin
    [ http://www.jadaliyya.com/pages/index/24641/zaatari-refugee-camp_a-makeshift-city]
  • 2016, "La Jordanie et les réfugiés syriens", in La vie des idées, 7 juin, ISSN : 2105-3030
    [ http://www.laviedesidees.fr/La-Jordanie-et-les-refugies-syriens.html]
  • 2015, avec J. Al Husseini, "Article : Palestine", in Simon G., ed., Dictionnaire des migrations internationales. Une approche géohistorique, Paris : Armand Colin, p. 284-289.
  • 2015, avec M.-A.Hily, "Article : Liban", in Simon G., ed., Dictionnaire des migrations internationales. Une approche géohistorique, Paris, Armand Colin, p. 267-272.
  • 2015, "Palestinian refugees and the current Syrian conflict: from settled refugees to stateless asylum seekers?", Allegralaboratory.net [http://allegralaboratory.net/palestinian-refugees-and-the-current-syrian-conflict-from-settled-refugees-to-stateless-asylum-seekers/]
  • 2013, avec J. Al Husseini, "La vulnérabilité des réfugiés palestiniens à la lumière de la crise syrienne", Confluences Méditerranée, n°87 - Automne, pp. 95-108.
  • 2011, "Des réfugiés sans statut en Syrie", Plein Droit, n°89 - juin, pp. 28-31.
  • 2010, avec G. Chatelard, « Les Irakiens en Syrie et en Jordanie : régimes d'entrée et de séjour et effets sur les configurations migratoires », in Ceriscope.
  • 2010, "Les Irakiens en Suède : exil et recomposition migratoire depuis la chute du régime de Saddam Hussein en 2003", e-migrinter, n°5, p. 13-23.
  • 2010, "Palestinian and Iraqi Refugees and Urban Change in Lebanon and Syria", Middle East Institute Viewpoints. Special Edition, Migration and the Mashreq, avril, p. 39-41.
  • 2009, "L'exil irakien à Damas. Modes d'insertion urbaine et reconfiguration des réseaux migratoires", EchoGéo, n°8.
  • 2009, "Camps palestiniens, nouvelles solidarités", Pratiques, les cahiers de la médecine utopique, n° 46, pp. 40-43.
  • 2008, "Article : La diaspora palestinienne", Encyclopædia universalis, sept., p. 724-725.
  • 2006, "Les Palestiniens au Liban : un enjeu géopolitique régional et libanais toujours d'actualité", Enjeux Méditerranée, n°3, octobre – décembre, pp. 63-67.
  • 2006 , "Aux marges de la ville, les camps de réfugiés palestiniens à Tyr", Outre-Terre, revue française de géopolitique, n°13, p. 373-389.
  • 2006, "Formation de l'Etat palestinien versus Diaspora ? Logique territoriale, droit au retour et nouvelles dynamiques migratoires", La lettre InterGéo, n°2, pp. 17-24.
  • 2004, avec M.-A. Hily, "Du champ migratoire aux circulations", Géographes associés, n°29, pp. 19-26.
  • 2000, "Les parcours migratoires des réfugiés vers la Suède et l'Europe du nord", Revue d'études palestiniennes (75) , n°23 nouvelle série, 2000, p. 38-52.
  • 1998, avec E. Ma Mung, F. Loyer & M. Hily, "La circulation migratoire", Migrations études, n°84, décembre, 12 p.
  • 2009, "Camps palestiniens, nouvelles solidarités", Pratiques, les cahiers de la médecine utopique, n°46, pp. 40-43.
  • 2006, "Les Palestiniens au Liban : un enjeu géopolitique régional et libanais toujours d’actualité", Enjeux Méditerranée, n°3, octobre – décembre 2006, pp. 63-67.

 

Diplômes

  • Doctorat de Géographie, Les réfugiés palestiniens du Liban en diaspora. une géographie de l’exil, sous la direction de Gildas Simon, université de Poitiers, France, soutenue le 7 janvier 2002.

 

Résumé

La question des réfugiés palestiniens évoque avec acuité les conséquences des tensions qui déchirent le Moyen-Orient contemporain. L'exode des Palestiniens, comme la permanence de leur exil, sont le produit des transformations profondes de l'organisation de l'espace moyen-oriental actuel. La nekba de 1948, rupture fondatrice de la diaspora qui va naître, renvoie à une réflexion autour du statut de réfugié, de ses implications spatiales avec la création des camps et les nouvelles mobilités d'une population dont l'exil se prolonge dans une région traversée par des crises géopolitiques et au cœur d'un système migratoire qui se mondialise. Les Palestiniens du Liban forment l'une des communautés dont la géographie est la plus singulière et dont l'avenir est le plus problématique. L'étude de leurs dynamiques migratoires est un outil d'analyse pertinent qui a permis de lire les reconfigurations géopolitiques régionales et celles internes au Liban, ainsi que les mutations socio-spatiales de la diaspora palestinienne.

Les Palestiniens du Liban ont développé un rapport particulier à la pratique de l'espace qui est lisible tant dans leurs modes d'implantation au Liban que dans l'élaboration, au cours de cette dernière décennie, de réseaux migratoires vers l'Europe. Les camps de réfugiés occupent une place particulière dans la géographie palestinienne de l'exil, parce qu'ils sont des lieux de mémoire et parce qu'ils inscrivent dans l'espace de façon pérenne l'exode de 1948 ainsi que la permanence de la question des réfugiés. Ils ont permis le maintien et l'adaptation des systèmes de solidarité traditionnels, qui sont l'une des principales clés de compréhension de l'organisation de l'espace palestinien en diaspora. Ces nouvelles migrations vers l'Europe, qui reposent sur la projection de ces réseaux de solidarité à l'échelle transnationale, posent la question du redéploiement spatial d'une diaspora de réfugiés, comme celle de la réinstallation et/ou du retour des Palestiniens.