Aurore Hamm

Courriel: 
a.hamm@ifporient.org

Portrait d’Aurore HammDoctorante (Aide à la Mobilité Internationale MAE)

A l’Ifpo de 2011 à 2013

Département : Archéologie et Histoire de l’Antiquité

Site : Amman


Thèse

Les influences du décor architectural nabatéen
sous la direction de Jacqueline Dentzer-Feydy (Université Paris I Panthéon-Sorbonne) et de Jean-Yves Marc (Université de Strasbourg).
Inscription en thèse en septembre 2010.

L’étude du système décoratif architectural nabatéen conduit à s’intéresser aux constructions appareillées (ou monuments libres) mais également à la taille rupestre. Or il s’agit là de deux manières complètement différentes d’aborder le travail de la pierre : le premier champ appartient au registre de l’architecture tandis que le second pôle concerne d’avantage celui de la sculpture. Ce postulat a pour conséquence des modifications dans l’ornementation stylistique du monument. Il s’agit dès lors de tenter de quantifier dans quelle mesure le poids de la technique influe sur les différences de design entre ces deux pôles.
Par ailleurs et à des degrés différents, l’ensemble du décor architectural et rupestre de la Nabatène est fortement marqué par l’empreinte alexandrine, voir ptolémaïque. Le lien non seulement commercial mais également culturel entre les deux royaumes a en effet pu être démontré en de multiples occasions. Il serait pourtant réducteur de considérer la capitale et le royaume lagide comme la source et/ou le vecteur de l’ensemble du langage stylistique de la fin de la période hellénistique et du début de l’empire.
De fait, il s’agit d’une période importante et florissante de l’histoire de l’architecture. Dans la région notamment les élites sont particulièrement productives et leurs réalisations architecturales doivent être interprétées comme la traduction pétrifiée de leur pouvoir et de leur culture bien souvent philhellène. L’habillage ornemental des réalisations nabatéennes fait ainsi écho à celui des régions voisines. La Nabatène et Pétra, sa capitale, est en effet à ce moment-là une plate-forme caravanière importante. Il est facile dès lors d’imaginer ces artistes/artisans itinérants faisant une halte dans le royaume contribuant ainsi à la circulation des idées et des modes.
L’étude du système décoratif nabatéen ouvre ainsi une fenêtre sur cette période d’échange dans le Proche-Orient. En effet, les Nabatéens se sont s’imprégnés de l’architecture classique et de ses évolutions hellénistiques.
Cette appropriation a eu pour conséquence la création d’un langage architectural unique dont les réalisations sont visibles en Jordanie bien sûr mais également en Arabie Saoudite, en Syrie et dans la région du Néguev.
Ainsi, à la manière des caravanes antiques, ma thèse se propose de remonter la piste des influences.

Mon intégration au sein de l’Ifpo étant l’opportunité pour moi de me trouver au cœur de ma région d’étude, ce qui facilite grandement mes recherches sur le terrain.

Axes de recherche

  • La Nabatène
  • Systèmes décoratifs dans l’architecture et la taille rupestre
  • Échanges, interactions et influences : diffusion et transformation des ordres classiques
  • Héritages de l’hellénisme

Parcours universitaire

  • 2010 : Master 2 d’Archéologie Classique à l’Université de Strasbourg (mention B). Sujet : Les chapiteaux nabatéens, sous la direction du Professeur Jean-Yves Marc (UMR 7044, Université de Strasbourg).
  • 2009 : Master 1 d’Archéologie Bouddhique à l’Université Paris IV- Sorbonne (mention B). Sujet : Les représentations des Boddhistava à l’époque kushane, sous la direction du Professeur Osmund Boppearachchi (UMR 8546 – AOROC, École Normale Supérieur).
  • 2008 : Licence d’Archéologie à l’Université de Strasbourg (mention AB).

Campagnes de fouilles et formations

  • Octobre-Novembre 2011 : Mission d’étude à Pétra (Jordanie) sous la direction de Christian Augé.
  • Mars-Avril 2011 : Tutorat d’Archéologie Romaine, Université de Strasbourg.
  • Juillet 2010 : Mission archéologique à Thasos (Grèce) sous la direction de Jean-Yves Marc (Université de Strasbourg).
  • Juillet 2009 : Mission archéologique à Thasos (Grèce) sous la direction de Jean-Yves Marc (Université de Strasbourg).
  • Mars 2008 : Stage de céramique à l’Université de Strasbourg. Apprentissage du traitement du mobilier céramique du lavage au dessin. Mise en pratique de la théorie sur du matériel gallo-romain.
  • Août 2007 : Campagne de fouilles du théâtre antique de Mandeure (Franche-Comté), sous la direction de Jean-Yves Marc (Université de Strasbourg).