Réserves naturelles et urbanisation : si le cèdre cache le béton, où pond la tortue ?

التاريخ: 
11 July, 2017 - 18:00 - 20:00
Réserves naturelles et urbanisation : si le cèdre cache le béton, où pond la tortue ?

Observatoire urbain du Proche-Orient

Séminaire

Myrna Semaan Haber, PhD, Researcher and Academic, Project Developer and Coordinator, Naturalist and Conservationist, IUCN-SSC Member, Book Author Plant Author and Systematist

Nabigha Dakik, PhD, scientific advisor of Tyre Coast Nature Reserve, Nature Reserve Office

Résumé

Au Liban, la notion de réserve des ressources naturelles est attestée au moins depuis que l’empereur romain Hadrien a délimité des forêts de cèdres mises en défens. L’effort des institutions libanaises pour préserver la nature a permis la création de nombreuses réserves écologiques, tant montagnardes que côtières. Parmi celles-ci, Jabal Moussa et Tyr illustrent le contraste entre volonté croissante de protection d’écosystèmes fragiles et concurrences de leurs usages rentables. Construction de résidences forestières, percements de routes, captages d’eau, festivités littorales, pollutions perturbent la nature. L’exploitation et la consommation des ressources naturelles protégées interrogent la capacité collective d’éviter leur destruction.

Pour comprendre ces situations, confronter des expériences et témoigner des solutions adaptées, le séminaire de l’Observatoire Urbain invite Nabigha DAKIK et Myrna SEMAAN à exposer l’évolution de deux réserves contrastées, littoral de Tyr et montagne de Jabal Moussa. Représentatives d’équipes compétentes et engagées, leurs mobilisations éclairent sur les relations entre pression urbaine dévorante et  vocation naturelle légitime de ces espaces disputés. Ce séminaire est donc l’occasion de réfléchir à la gestion quotidienne des tensions entre prescription de protection et usages destructifs. Cette rencontre offre aussi de partager des possibilités pratiques, économiques et juridiques pour inscrire la nature au cœur d’un urbanisme durable.

Date et horaire

Mardi 11 juillet 2017 à 18h00

Lieu

Salle de conférence de l’Institut français du Liban, Espace des Lettres - Rue de Damas - Beyrouth

Contact

Tél. : 01.420 291/293

Courriel : stephane.cartier@univ-grenoble-alpes.fr