Archives ouvertes de l'Ifpo

[halshs-00367062] Le développement urbain de Bosra de l'époque nabatéenne à l'époque byzantine : bilan des recherches françaises 1981-2002

28 juillet, 2017 - 04:11
Les périodes les plus anciennes de l'histoire de l'urbanisme de Bosra restent mal connues mais des vestiges de l'âge du bronze sont attestés à présent à l'ouest et au centre de la ville et au sud. L'arc nabatéen sert de charnière entre l'orientation de la rue principale est-ouest et celle du nouveau quartier. Au centre ville, la création ou la transformation monumentale en rues à colonnades des deux grands axes remonte à l'époque sévérienne. Une importance politique particulière revient à la rue nord-sud, qui relie le centre ville à l'entrée du camp romain et où se multiplient les inscriptions officielles, dont certaines en latin. Une grande opération de rénovation est attestée dans les portiques et dans les monuments voisins aux IVe-Ve siècles. Sans doute à l'époque omeyyade tardive (?) commence la transformation en souqs des portiques divisés en boutiques, donnant à ces espaces un caractère commercial marqué qu'ils conservèrent jusqu'à l'arrivée des premiers voyageurs européens.
Catégories: Ifpo

[halshs-00367012] Tell el-Herr, Taposiris Magna et les bains de l'Egypte gréco-romaine

26 juillet, 2017 - 04:12
À la demande de Dominique Valbelle et Mohamed Abd el-Maqsoud, les auteurs ont entrepris le réexamen des bains de Tell el-Herr découverts en 1988 dans le Nord Sinaï. Cet établissement s'inscrit dans la longue tradition du balaneion à cuves plates né en Grèce à l'époque archaïque et exporté dans l'ensemble du bassin méditerranéen à l'époque hellénistique. La localisation de cet établissement dans le Delta oriental du Nil, dans un contexte apparemment moins touché par la culture grecque à l'époque hellénistique, illustre le succès de cette institution grecque auprès d'Égyptiens hellénisés. Mais les différences entre le bain étudié et le modèle grec, surtout la présence de latrines collectives et l'organisation en deux circuits rétrogrades, placent la construction des bains de Tell el-Herr au début de notre ère au plus tôt, dans une logique déjà « romanisée » des bains publics. Ils illustrent donc l'inventivité et les facultés d'adaptation de la société gréco-égyptienne dans ce domaine pour conserver un modèle qui sans doute correspondait et s'adaptait aux pratiques d'une société multiculturelle, avant le triomphe incontestable du modèle thermal impérial aux IIe-IIIe s. de n.è.
Catégories: Ifpo

[halshs-01565570] Note de lecture: ISLAMS POLITIQUES. COURANTS, DOCTRINES ET IDEOLOGIES Sous la direction de Sabrina Mervin et Nabil Mouline CNRS Editions, Paris, 2017, 231p.

25 juillet, 2017 - 04:11
L’ouvrage coordonné par Sabrina Mervin et Nabil Mouline, publié début 2017, s’inscrit, tout à la fois, dans une conjoncture spécifique et dans une certaine continuité. Une conjoncture spécifique, car les pouvoirs publics, à la suite des grandes vagues d’attentats de l’Etat islamique de 2015 et 2016, ne cachent pas leur volonté de relancer une aide à la recherche académique sur la question islamique. Il y a également des demandes et des besoins éditoriaux : les publications frisant parfois l’islamophobie, ne cachant plus leurs relents de néo-conservatisme à la française, ne cessent de se multiplier en France, de d’Eric Zemmour à Caroline Fourrest, en passant par…. François Fillon. Face à cela, il n’est pas innocent que des chercheurs sans doute plus avertis, pouvant se prévaloir d’un long travail ethnographique et de terrain sur la question, cherchent – péniblement- à donner une contre-voie, alternative, aux cœurs dominants des experts « spontanés » associant islam et islam politique, ou appelant, de manière souvent décontextualisée, à l’émergence d’un « islam des Lumières » – ou « andalou ». L’ouvrage s’inscrit pourtant dans une certaine continuité : il associe bien deux générations de chercheurs, tout en laissant la part belle aux plus jeunes – le passage de témoin des spécialistes originels de l’islamisme, de Roy à Burgat, s’est bien opéré, et est prometteur.
Catégories: Ifpo

[halshs-01565558] La France et la question palestinienne: la fin d'une politique française au Proche-Orient?

25 juillet, 2017 - 04:11
En juin 2016 et janvier 2017, la France encourage la relance de négociations israélo-palestiniennes. Mais face à l’intransigeance du gouvernement de Benjamin Netanyahou (depuis 2009), le pari est impossible. L’administration américaine du président Donald Trump, élu en novembre 2016, soutient les politiques de colonisation, et la crise de confiance entre Paris et les Palestiniens est forte.
Catégories: Ifpo

[halshs-01565563] Note de lecture: Georges CORM: Pensée et politique dans le monde arabe. Contextes historiques et problématiques XIXe-XXI siècle, Editions la Découverte, Paris, 2015.

22 juillet, 2017 - 04:12
Le pari est ambitieux : dessiner un panorama complet de la pensée politique arabe depuis le dix-neuvième siècle. Georges Corm rappelle que les dernières synthèses sur la production intellectuelle du monde arabe datent des années 1960 aux années 1980, de l’orientaliste libano-britannique Albert Hourani au sociologue égyptien Anouar Abdel Malek. L’ouvrage plus récent (2009) de l’historienne Leyla Dakhli consacré aux intellectuels au Liban et en Syrie de 1908 à 1940 constitue une exception notable dans le paysage académique des dernières années.
Catégories: Ifpo

[medihal-01512354] La densification de l'habitat dans le camp de réfugiés palestiniens d'Al Buss à Tyr (Liban)

18 juillet, 2017 - 17:12
Les camps de réfugiés palestiniens ont été créés suite à l'arrivée au Liban des réfugiés en 1948. Avec le temps, les camps se sont peu à peu urbanisés. La crise syrienne de 2011 a contribué à renforcer ce processus avec l'arrivée de plus de 70 000 réfugiés palestiniens de Syrie contraint de fuir le conflit. Nombre d'entre eux s'installent dans les camps palestiniens déjà existant, ce qui relance la construction dans ces espaces et contribue à densifier les camps. On peut voir ici de nouveaux étages construits ou en construction qui abritent pour la plupart des réfugiés venus de Syrie qui louent ces nouveaux logements.
Catégories: Ifpo

[medihal-01512352] Le groupement informel de Jal al Bahr, Tyr (Liban)

18 juillet, 2017 - 17:12
A l'arrivée des Palestiniens au Liban après 1948, certains réfugiés ont développé des groupements informels en dehors des camps de réfugiés gérés par l'UNRWA. Ici, un groupement informel installé sur le littoral au nord de la ville de Tyr (au premier plan), menacé aujourd'hui par la construction d'un complexe hôtelier (au deuxième plan). Suite au conflit en Syrie débuté en 2011 de nombreux réfugiés palestiniens de Syrie s'y sont installés.
Catégories: Ifpo

[medihal-01512350] Intérieur d'un habitat syrien dans le village de Mizyara, Liban

18 juillet, 2017 - 17:12
De nombreux travailleurs syriens étaient présents au Liban avant la crise syrienne de 2011. Certains sont restés après le début du conflit et sont devenus réfugiés tout en occupant toujours leur emploi. Ici l'habitat d'un jeune syrien gardien de l'habitation en forme d'avion d'un émigré libanais. Ici, l'intérieur de son logement composé d'une seule pièce.
Catégories: Ifpo

[medihal-01512348] Habitat syrien dans le village de Mizyara, Liban

18 juillet, 2017 - 17:12
De nombreux travailleurs syriens étaient présents au Liban avant la crise syrienne de 2011. Certains sont restés après le début du conflit et sont devenus réfugiés tout en occupant toujours leur emploi. Ici l'habitat d'un jeune syrien gardien de l'habitation en forme d'avion d'un émigré libanais. Son logement composé d'une seule pièce se trouve au premier plan.
Catégories: Ifpo

[medihal-01512343] Un campement informel de réfugiés syriens dans la région de Zgharta (Liban)

18 juillet, 2017 - 17:12
Le Liban accueille près d'un million et demi de réfugiés syriens sur son sol depuis le début du conflit en Syrie. Ce pays a refusé l'ouverture de camps de réfugiés. Ces derniers se retrouvent donc éparpillés sur l'ensemble du territoire. Même si la plupart sont hébergés dans des espaces urbains, d'autres se sont installés dans des campements informels dans la campagne, comme ici dans le nord du Liban.
Catégories: Ifpo

[medihal-01508964] La diversité des formes d'habitats auto-construits par un réfugié syrien, Village de Zaatari - Jordanie

18 juillet, 2017 - 17:12
La plupart des réfugiés syriens en Jordanie sont installés en dehors des 3 camps de réfugiés mis en place par le HCR. Certains construisent leur propre logement sur des terrains qui leur sont prêtés. On trouve ici dans le village de Zaatari, à proximité du plus grand camp de réfugiés syrien, un assemblage de 3 types d'habitat : un habitat en dur auto-construit, une tente du HCR et une tente construite par les réfugiés.
Catégories: Ifpo

[medihal-01508962] Campement informel de réfugiés syriens dans la région d'Azraq, Jordanie

18 juillet, 2017 - 17:12
Certains réfugiés syriens qui travaillent dans l'agriculture se sont installés dans des campements mobiles sur des terres agricoles dans la nord de la Jordanie. Ils se déplacent en fonction des saisons et des activités agricoles et s'installent de façon temporaire dans les fermes où ils travaillent. Ici un assemblage d'une tente du HCR avec une tente construite par les habitants. Pour compléter leurs revenus ils pratiquent l'élevage.
Catégories: Ifpo

[medihal-01508960] Campement informel de réfugiés syriens dans la région d'Azraq, Jordanie

18 juillet, 2017 - 17:12
Certains réfugiés syriens qui travaillent dans l'agriculture se sont installés dans des campements mobiles sur des terres agricoles dans la nord de la Jordanie. Ils se déplacent en fonction des saisons et des activités agricoles et s'installent de façon temporaire dans les fermes où ils travaillent. Ils pratiquent en parallèle l'élevage, que ce soit leur animaux ou ceux de la ferme sur laquelle ils sont installés.
Catégories: Ifpo

[medihal-01508959] Un habitat auto-construit par un réfugié syrien, Azraq - Jordanie (4)

18 juillet, 2017 - 17:12
La plupart des réfugiés syriens en Jordanie sont installés en dehors des 3 camps de réfugiés mis en place par le HCR. Certains construisent leur propre logement sur des terrains qui leur sont prêtés. Ici un habitat contitué d'une tente collée à une habitation en parpaings.
Catégories: Ifpo

[halshs-01529347] Crises des Etats au Moyen-Orient. Conflits, circulations et migrations forcées

3 juin, 2017 - 04:11
Les révolutions arabes ont profondément modifié la géographie des migrations au Moyen-Orient (Liban, Palestine, Syrie, Jordanie, Irak). A la permanence d’une migration de main d'œuvre non arabe, s’ajoute l’explosion du nombre de réfugiés, dont les flux actuels originaires de Syrie viennent s’ajouter aux vagues précédentes originaires d'Irak et de Palestine. Alors que les pays de la région ne sont pas signataires de la Convention de Genève de 1951 sur les réfugiés, les réponses politiques des pays d'accueil demeurent faibles face à l'afflux massif de nouveaux réfugiés. Ces différents Etats ne sont pas dotés de système d'asile propre et leurs politiques migratoires reposent sur des outils contraignants, encadrant très strictement les modalités d'entrée, de séjour et d'accès au marché de l'emploi. En situation de crise, les modes de régulation sont assez similaires pour l'ensemble des pays de la région, oscillant entre une ouverture assez large (mais toujours sélective) des frontières, et des restrictions, voire la fermeture des frontières lorsque les conflits s'installent dans la durée.
Catégories: Ifpo

[halshs-01464087] Travailleurs étrangers, réfugiés syriens et marché du travail au Liban

2 juin, 2017 - 18:44
En 2011, la moitié du million et demi d’actifs au Liban étaient des non Libanais, et parmi eux, de 300 à 400 000 syriens, employés principalement dans l’agriculture et le bâtiment, mais aussi dans les services, en particulier hôtellerie, restauration, souvent sur une base saisonnière. L’arrivée de centaines de milliers de réfugiés syriens a complètement bouleversé la situation du marché du travail, aggravant la pression sur les salaires et les conditions de travail des catégories les plus vulnérables de travailleurs, libanais et non libanais. L’article s’interroge sur les implications de la fragmentation accrue du monde du travail qui en découle et la façon dont celle-ci s’inscrit dans la dynamique de mondialisation des marchés.
Catégories: Ifpo

[tel-01531186] Homs durant les dernières décennies ottomanes : les relations ville-campagne à travers les archives locales.

2 juin, 2017 - 04:13
Consacrée à la localité de Homs et sa campagne en Syrie centrale (1850-1919), cette thèse a pour originalité d’appréhender une ville du non-dit, un centre urbain resté en marge des études d’histoire. Cette recherche contribue au renouvellement des études ottomanes sur les villes arabes petites et moyennes et leur environnement rural. Fondée essentiellement sur des sources normatives administratives, légales et juridiques, elle interroge les pratiques administratives et judiciaires locales durant la période des Tanẓīmāt (vaste programme de réformes dans divers domaines lancé par le gouvernement central d’Istanbul). Au croisement de l’histoire sociale et de l’histoire légale, l’étude micro-historique des registres du tribunal civil de première instance examine les différents processus d’acquisition et d’accaparement des terres par les acteurs locaux et les répercussions des nouvelles législations foncières à l’échelle locale. Avec une grille de lecture privilégiant l’analyse des rouages institutionnels, juridiques, cette thèse propose de lire les campagnes et leur ville à travers l’étude des pratiques judiciaires et coutumières labiles. Ainsi, cette étude décrit une subdivision de troisième rang administratif durant une période de transition institutionnelle sans précédent. Aussi, les détails de la procédure judiciaire centrale y sont analysés dans leur application à l’échelle locale. Plus qu’une histoire économique et sociale du monde rural, cette recherche franchit le seuil de Homs et son périmètre administratif sous l’angle de la pratique du droit par les usagers. Homs est donc abordé ici comme un laboratoire de l’application des lois, règlements et autres textes normatifs rédigés et promulgués en cette fin de siècle ottoman, dans les provinces arabes. Le premier chapitre est consacré à un inventaire détaillé et critique des sources hétérogènes exploitées en anglais, arabe, français et ottoman. Chaque source y est présentée avec une volonté de rigueur offrant un éventail exhaustif des sources accessibles sur cette localité méconnue. Enfin ce chapitre s’interroge sur la production de ces sources. Production qui est toujours conditionnée par le contexte historique au moment de l’écriture et par les intentions personnelles de l’auteur. Le deuxième chapitre aborde la fabrique bureaucratique et le contexte historique de cette transition institutionnelle provoquée par une série de réformes centrales. L’analyse se focalise peu à peu sur les conséquences de la réforme judiciaire à l’échelle de la subdivision administrative de Homs. Ainsi, dans le troisième chapitre dédié à la subdivision en tant qu’espace tripartite géo-administratif (ville, jardins et campagnes), la ville de Homs est analysée au prisme de la modernité insufflée par l’application des réformes centrales. Enfin dans les deux derniers chapitres, les terres son sillonnées à partir de comptes rendus d’audience dévoilant la procédure judiciaire appliquée dans cette cour civile de première instance. Ici, sont analysés les comportements des individus face à la superposition des lois (coutumière, religieuse, séculière). L’étude des contentieux relatifs à la propriété, de simples altercations ou de plaintes pour dettes non honorées révèle les demandeurs et les défendeurs dans leur quotidien conflictuel et dessine socialement et légalement les contours de l’accaparement des terres par quelques familles notables. Dans cet espace délimité administrativement et géré par la ville pénétrée par une modernité imposée non seulement par l’État mais aussi par les nouvelles données économiques et commerciales du XIXe siècle, se nouent et se dénouent des alliances diverses entre les composantes variées de la population. L’analyse des rapports entre les groupes et entre les individus, à partir de l’usage que font ces acteurs de l’institution judiciaire nouvelle, a mis en évidence les intérêts personnels et collectifs de certains d’entre eux. Cette étude marquée par une approche relevant pour sa plus grande partie de l’histoire des usages du droit, des institutions et de l’administration dépasse le cadre des relations à caractère purement socio économique que de nombreux chercheurs ont déjà étudié.
Catégories: Ifpo