Le réseau des UMIFRE

Logo umifre

UN RÉSEAU INCONTOURNABLE POUR MENER DES TRAVAUX DE TERRAIN  À L’INTERNATIONAL

Video : Deutsch / EnglishEspañol

Le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dispose d’un réseau international de 27 instituts de recherche spécialisés en sciences humaines et sociales, dont 25 (UMIFRE) gérés en cotutelle avec le CNRS afin d’assurer son excellence scientifique. Répartis dans plus de 30 pays, ils constituent un outil unique au monde au service de la diplomatie scientifique de la France. La recherche de terrain, la formation, la diffusion scientifique et le débat d’idées sont au cœur de leur action.

Quels sont les  domaines étudiés ?

Les UMIFRE développent des programmes de recherche liés à l’histoire des civilisations et aux enjeux du monde contemporain. Interdisciplinaires, ils allient, entre autres, histoire, archéologie, économie, géographie, linguistique et sciences politiques pour répondre à des questions essentielles du passé et à des problématiques actuelles telles que le climat, les migrations, l’urbanisme et les transitions démocratiques. Pour faire face à la complexité du monde, ils s’opposent à la recherche en silo et promeuvent des axes d’études transversaux et les études aréales, ainsi que des méthodes d’investigation innovantes. Certains instituts sont également spécialisés dans les sciences environnementales (Éthiopie, Inde, Nigéria…) ou en archéologie (Afghanistan, Soudan, Turquie, Amérique latine…)

Pourquoi rejoindre une UMIFRE en tant que chercheur/chercheuse ?

Les UMIFRE sont implantées dans leur pays d’accueil depuis des années. Certaines, même, depuis près d’un siècle ! Elles ont donc pu tisser au fl des ans des relations solides basées sur la confance avec les partenaires et les scientifques locaux, permettant ainsi une action de terrain effcace. Les instituts, au service des chercheurs, se veulent à la fois des bases logistiques, des centres de documentation (offrant un accès à de précieux livres rares ou à de riches archives numérisées), des laboratoires et parfois des lieux d’expositions. Ce sont surtout des lieux d’échange et de réflexion entre collègues avec pour objectif associé la diffusion et la valorisation optimales de la recherche (monographies, revues, colloques, sites web, expositions, partenariats).

Pourquoi rejoindre une UMIFRE dès le doctorat ?

Le doctorant/la doctorante trouvera dans chaque UMIFRE un encadrement attentif assuré par une équipe de chercheurs confrmés qui mettra à disposition ses équipements, facilitera les contacts sur place et prodiguera des conseils de méthodologie. Les séminaires organisés régulièrement pour les doctorants d’un même centre créent un environnement stimulant grâce aux échanges et à la confrontation d’idées. Un séjour dans une UMIFRE permet aussi de profter d’une expérience internationale et de terrain, et de bénéfcier d’un accès aux ressources physiques et numériques. Le doctorant/la doctorante se familiarise ainsi avec l’animation d’une structure de recherche (organisation de colloques, tables rondes, journées d’étude) et se constitue un réseau dans le monde scientifque, d’autant plus que, en raison de leur implantation ancienne, ces instituts font désormais autorité dans leur pays d’accueil.

Comment intégrer le réseau ?

Si vous êtes chercheur/chercheuse

Vous pouvez y effectuer une mission de longue durée (poste de chercheur/chercheuse du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, délégation ou affectation CNRS). Ou bien y séjourner quelques mois (soutien à la mobilité internationale du CNRS…), ou encore y être reconnus chercheurs associés.

Si vous êtes étudiant/étudiante en master ou en doctorat

Des coups de pouce sont prévus : restez attentifs aux appels à candidature pour les bourses d’aide à la mobilité proposées par les UMIFRE et le CNRS, et informez-vous auprès de votre université/école sur les possibilités d’échange, y compris avec les partenaires locaux des UMIFRE. Consultez les axes de recherche de chaque UMIFRE sur leur site internet et choisissez la vôtre !

Pour plus d’informations sur les procédures à suivre et possibilités de bourses, consultez les sites suivants :